La salle des gardes de la reine

La salle des Gardes est une salle du Grand appartement de la Reine dans le château de Versailles, château français situé dans les Yvelines, en Île-de-France. La salle est située entre la Salle du Sacre et l’antichambre du Grand Couvert. La salle des Gardes de la reine a remplacé, en 1676, l’une des chapelles successives du château, aménagée en 1672. La construction de la Grande Galerie a en effet entraîné une […]

Lire la suite >

La pièce des bains de marie-antoinette

Située au sein du Petit Appartement de la Reine, la pièce des bains de Marie-Antoinette a été aménagée et décorée en 1788 de boiseries réalisées par les frères Joseph et Mathurin Brousseau, sculpteurs  d’après des dessins de l’architecte Richard Mique. Richard Mique,  premier architecte du roi Louis XVI, avaient notamment construits de 1783 à 1787 tous les bâtiments […]

Lire la suite >

Le petit cabinet, dit « cabinet aux miroirs »,

Le château de Maisons-Laffitte, à l’origine château de Maisons ou château de Maisons-sur-Seine, situé à Maisons-Laffitte dans le département des Yvelines, est considéré comme un chef-d’œuvre de l’architecture civile du Xviième siècle. Constituant une référence dans l’histoire de l’architecture française, il marque la transition entre la fin de l’architecture de la renaissance tardive et celle du classicisme. L’escalier et le vestibule réservent quatre appartements. Le plus prestigieux […]

Lire la suite >

Le cabinet chinois de l’hôtel du duc de Richelieu

Décuplée au début du XVIIIe siècle, la vogue des produits exotiques extrême-orientaux avait incité la mise en œuvre rapide d’œuvres de substitution. Pour orner les boiseries ainsi que le mobilier, des peintres mirent au point des procédés d’imitation de ces décors laqués que l’on baptisa communément « vernis Martin », du nom d’une famille, les Martin, qui […]

Lire la suite >

Le « cabinet des Chinois » de la reine Marie Leszczyńska

Le « cabinet des Chinois » de la reine Marie Leszczyńska constitue l’un des derniers et rares ensembles peints du XVIIIe siècle encore préservés. Marie Leszczyńska éprouve une attirance particulière pour la Chine. En 1747, elle installe un Cabinet chinois dans son « laboratoire », au cœur de son appartement intérieur. Elle décide, dès 1761, de le remplacer par […]

Lire la suite >

Le nymphaeum de la villa Visconti Borromeo Litta.

Le complexe architectural connu comme Nymphée est constitué par une succession d’espaces et de salles symétriques, où les collections d’art de la famille Borromeo Visconti Litta étaient exposées : peintures, collection de fossiles, minérales, monnaies, reliques sacres, automates, instruments mécaniques et pièces archéologiques; Ce bâtiment, construit entre 1585 et 1589 d’après le projet de Martino […]

Lire la suite >

Le pavillon de chasse d’Amalienbourg

Edifié entre le XVIIe et le XVIIIe siècle, le château de Nymphenburg fut pendant plus de deux cents cinquante la résidence d’été préférée de la famille royale de Bavière jusqu’en 1918, le château de Nymphenburg doit sa célébrité à son parc de 200 hectares, qui abrite d’étonnantes folies et le pavillon d’Amalienburg : chef-d’œuvre de l’architecte […]

Lire la suite >

Musée de la céramique de Rouen

Érigé entre une cour pavée et un jardin étagé en terrasse, aux abords du musée des Beaux-Arts, l’hôtel d’Hocqueville abrite la plus importante collection publique française de faïences de Rouen. Édifié au milieu du XVIIe siècle et largement remanié au siècle suivant, le bâtiment, aujourd’hui encore doté de décors intérieurs de style néoclassique, offre un cadre […]

Lire la suite >

L’appartement de Moïse de Camando

L’appartement est composé d’une chambre, d’une salle de bain et à la suite d’une pièce appelée « habillage ». Pour sa chambre, Moïse de Camondo a choisi des boiseries provenant d’une maison du Cours du Chapeau Rouge à Bordeaux. Dans l’alcôve, un lit à trois chevets en bois sculpté et peint, date des années 1765-1775. Sur les murs sont […]

Lire la suite >