La lampe bouillotte

A l’origine, la lampe bouillotte a été créée pour les salles de jeux, et elle tire d’ailleurs son nom d’un jeu de cartes, La bouillotte. La Bouillotte est un jeu de cartes de hasard et d’intimidation datant des années 1770,  de la fin du règne de Louis XV ou du début de celui de Louis XVI. […]

Lire la suite >

Le château de Bouges

Étonnante réplique du Petit Trianon de Versailles en Berry, le Château de Bouges illustre toute l’élégance du XVIIIe siècle. La parfaite rigueur de son architecture concourt à l’impression de quiétude émanant du parc. À l’élégance de l’architecture répond l’exceptionnelle qualité d’un ameublement sélectionné avec soin par la famille Viguier, de la Belle Epoque au lendemain de la […]

Lire la suite >

Meubles à secrets, secrets de meubles

Dans la continuité des ébénistes allemands du xviiie siècle, qui rivalisent d’ingéniosité pour multiplier cachettes secrètes et mécanismes, les artisans du début du xixe siècle donnent naissance à des meubles à multiples sécurités. Parmi les meubles les plus appropriés à soustraire aux yeux indiscrets, papiers, billets galants, le secrétaire s’impose en premier lieu. La restauration […]

Lire la suite >

Le vase rhyton

Le rhyton, vase à boire antique en terre cuite ou en métal mesurant environ 25 centimètres de hauteur dont la forme s’inspire de la vaisselle métallique orientale, est constitué d’une vasque cylindrique munie d’une anse et d’une extrémité en forme de tête d’animal réel ou fantastique. En grec, ce terme est utilisé pour qualifier une corne à boire où la […]

Lire la suite >

Le cabinet des singes de l’hôtel de Rohan

L’hôtel de Rohan, conçu comme l’équivalent de l’hôtel de Soubise, abrite deux cabinets rococo aux boiseries remarquables. Le cabinet des Singes est le chef-d’œuvre de Christophe Huet, peintre spécialiste du genre. Le cabinet des Fables, dont les médaillons dorés s’inspirent d’Ésope et de La Fontaine, provient des petits appartements détruits de l’hôtel de Soubise. Au […]

Lire la suite >

Théodore Deck, magicien des couleurs

Au moment où l’art de la céramique atteint des sommets, dans la seconde moitié du XIXe siècle, l’Alsacien Théodore Deck s’y inscrit au plus haut niveau. Formé dans le monde germanique, il fonde à Paris en 1856 un atelier de « Faïences d’art » pour lequel il fait travailler de nombreux artistes alors réputés. Par un travail […]

Lire la suite >

Plat par Théodore Deck

Un objet ou un meuble de Proantic nous livre ses secrets !  Une antiquité qui présente un intérêt par sa rareté, son usage, son mode de fabrication, son auteur, son contexte historique….  Plat de très grande taille par Théodore Deck / AL Régnier décorateur   Epoques: XIXème siècle. Galerie: La Malle de Cérès, Proantic   Céramique émaillée polychrome […]

Lire la suite >

Clodion: le maître des statuettes à l’antique

Dans le mouvement du style dit «néoclassique» apparut durant la deuxième moitié du XVIIIe siècle, Claude Michel dit Clodion exécute des statuettes en terre cuite représentant des faunes, des nymphes, des bacchantes, des satyres inspirées de l’Antiquité grecque et romaine et de la mythologie, œuvres prisées par l’aristocratie et la bourgeoisie de l’époque et qui font […]

Lire la suite >