Panneaux décoratifs pour le salon de Gilles Demarteau.

Gilles Demarteau, l’un des graveurs attitrés de François Boucher, lui demande vers 1765 de décorer le salon de son appartement situé sur l’île de la Cité. Boucher conçoit alors une œuvre pleine de fantaisie, principalement composée de grandes peintures, ouvrant sur une campagne idyllique remplie d’animaux familiers et pittoresques, de plantes et de fleurs abondantes sur un soubassement de treillage.

Panneaux décoratifs pour le salon de Gilles Demarteau. (c) Musée Carnavalet

Si le décor a connu quelques remontages et ajouts de pastiches jusqu’à son installation au musée Carnavalet, en 1974, on reconnaît le travail de François Boucher, ainsi que l’art de Jean-Honoré Fragonard et la touche de Jean-Baptiste Huet. Sont ainsi rassemblés les meilleurs peintres de genre du milieu du 18e siècle en un ensemble unique par sa grande cohérence.

Musée carnavelet