L’Apothicairerie de la Reine Catherine de Médicis

Le château de Chenonceau célèbre les 500 ans de la naissance de Catherine de Médicis et lui rend hommage, en ouvrant l’Apothicairerie de la Reine. Cette pharmacie ne se situe pas réellement dans le château. Elle a été installée dans le bâtiment dit «des Dômes», justement là où se trouvait celle du temps de Catherine qui a disparu.

L’Apothicairerie de la Reine Catherine de Médicis

Catherine de Médicis était épouse d’Henry II et mère de 5 enfants notamment François II, Charles IX et Henri III qui régnèrent sur la France. Elle accueillait à Chenonceau des savants et aimait être entourée de scientifiques: Augier Ferrier son médecin ordinaire, qui était français et Nostradamus, son herboriste, dont la renommée est telle, que la reine Catherine de Médicis l’appelle à la cour en 1555.

Cette pièce atypique, qui avait entièrement disparue au fil des siècles, a pu être reconstituée à son emplacement d’origine grâce à des documents retrouvés dans les archives. Ses boiseries ainsi que son étonnante collection de 300 bocaux, pots et mortiers utilisés dans la préparation des remèdes et onguents proviennent d’un ensemble racheté dans un palais florentin.

L’impressionnant meuble présentant toute cette collection a nécessité 14 mois de travail pour ensuite être installé sur tous les murs.