Le salon de compagnie de l’hôtel d’Uzès

Le musée Carnavalet de Paris recèle des collections exceptionnelles reconstituant des intérieurs parisiens à travers les siècles. 

Dès sa création en 1865, le musée Carnavalet se préoccupe de sauver des boiseries remarquables des XVII et XVIIIe siècles promises à la démolition : il les rachète, les remonte dans les salles de la rue de Sévigné, les étudie, les restaure dans leur splendeur initiale et ainsi les préserve.

À l’intérieur du musée, des lambris peints ou sculptés, des plafonds provenant d’anciens hôtels et de divers édifices parisiens ont été remontés.

Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806), « Salon de compagnie de l’hôtel d’Uzès », © Musée Carnavalet / Roger-Viollet

Les boiseries du salon de compagnie de l’hôtel d’Uzès, situé rue Montmartre, ont été créées par Claude-Nicolas Ledoux en 1768 lorsque François-Emmanuel de Crussol, neuvième duc d’Uzès, et sa femme, Julie-Victoire de Gondrin d’Antin, demandent la reconstruction de l’hôtel. Elles préfigurent le style néoclassique qui se développe au milieu du XVIIIe siècle.

Elle présentent de riches décorations sculptées, d’un seul tenant, courant de la plinthe à la corniche, représentant des armes suspendues à des lauriers.

Ce décor fut vendu à la fin du XIXe siècle à cause de la destruction de l’hôtel prévue pour aménager l’actuelle rue d’Uzès.

En savoir plus:

Le musée Carnavalet – Histoire de Paris

16 Rue des Francs Bourgeois, 75003 Paris

https://www.carnavalet.paris.fr/