Paul Liégeois – Grande Nature Morte De Fruits

Huile sur toile de Paul Liégeois, (Actif à Paris en 1650 et 1670)
Nature morte de fruits

Paul Liégeois est un peintre de natures mortes français probablement d’origine flamande, actif à Paris au milieu du xviie siècle.

Sa vie reste très mal connue. Il semble avoir joui d’un certain succès, et ses œuvres furent collectionnées par les amateurs de l’époque. Apprécié de Philippe de Champaigne et ami du peintre de natures mortes Jacques Bailly, il reçut également plusieurs commandes de magistrats fortunés, parmi lesquels Boyer de Forestat de Bandol, Simon Lenfant, et le marquis de Joyeuse-Garde.

Paul Liégeois – Grande Nature Morte De Fruits – vers 1650 . (c) Galerie Thomas Montsarrat, Proantic.

Son œuvre marque la transition entre la veine réaliste qui anime l’art de la nature morte française de la première moitié du siècle (représentée par Louise Moillon, Lubin Baugin, Jacques Linard ou François Garnier), et la génération du règne de Louis XIV (tels Jean-Baptiste Monnoyer et Jean-Baptiste Belin), qui adopte quant à elle un goût pour les mises en pages théâtrales, les compositions riches et décoratives. Liégeois excellait dans la représentation des fruits, et particulièrement dans les pêches et les raisins, dont il s’employait à rendre fidèlement la texture.

Paul Liégeois – Grande Nature Morte De Fruits – vers 1650 . (c) Galerie Thomas Montsarrat, Proantic.

Se détachant de ses contemporains, il refuse les compositions symétriques et sages au profit d’un désordre apparent dans la mise en scène, jouant sur les effets des matières lisses ou veloutés, distribuant les fruits dans un cadre rapproché, et donnant ainsi à ses toiles un effet théâtral, décoratif et spontané. Ses couleurs franches, sa palette froide et ses bleus acides le rapproche du travail du peintre Willem van Aelst, lui aussi actif à Paris à la même époque.