Musée du Domaine royal de Marly

Le musée du Domaine royal de Marly invite le public à découvrir la résidence intime de Louis XIV. Il immerge le visiteur dans l’atmosphère feutrée de cette demeure unique où seuls quelques élus avaient le privilège d’être reçus.
Le musée du Domaine royal de Marly dévoile l’histoire de ce château à l’architecture atypique, 12 pavillons encadrant un 13e…celui du roi bien sûr !

Les œuvres dévoilent la symbolique des bâtiments, l’aménagement des jardins au regard des vestiges visibles dans le parc.

Tapisserie commandée par Louis XV pour le château de Marly.

Cette résidence de chasse était aussi un « palais des eaux » : les fontaines du jardin étaient alimentées par la machine de Marly, considérée alors comme la « 8e merveille du monde ». Le parcours révèle les secrets du fonctionnement de cette machine, gigantesque mécanisme en bois, qui pompait l’eau de la Seine et la transportait presque deux kilomètres plus loin pour approvisionner en eau les jardins de Marly puis de Versailles.

L’abreuvoir de Marly, dessin, Jacques Rigaud

La suite du parcours est consacrée à l’ambiance intime de Marly, qui devient au fil du temps une résidence royale de plein exercice. Marly est un lieu à part : c’est le roi qui choisit ses invités auxquels il propose une multitude de divertissements lors des Marlys, des séjours de quelques jours. Le public découvre l’art de vivre et les plaisirs à Marly, la singularité de ses usages, et les figures historiques qui ont marqué les lieux comme le Dauphin, la Princesse Palatine, Madame de Maintenon ou encore le duc d’Orléans. A l’image de Versailles, Marly apparaît aussi comme un instrument politique entre les mains du Roi-Soleil.

Le printemps et l’hiver.
Ces grands tableaux ornaient le salon du pavillon royal.

Le parcours se termine en abordant le destin du domaine, de la mort de Louis XIV en 1715 jusqu’à aujourd’hui.
Les oeuvres exposées témoignent de l’évolution de Marly : meubles et peintures installés sous Louis XV, vues du domaine réalisées par Rigaud vers 1730, ou encore maquettes des machines successives de Marly. Une section est également dédiée à la favorite de Louis XV, Madame Du Barry, à qui il fit cadeau d’un pavillon à Louveciennes.

Pour enrichir votre visite, le parcours est jalonné de différents dispositifs de médiation qui apportent des éclairages complémentaires aux objets présentés.

Pot à eau, cuvette, plat à barde aux armes de Marly.

Au cœur du parcours, les visiteurs sont invités à vivre un événement unique : une expérience de réalité virtuelle. « L’Eclipse royale » plonge le visiteur dans un événement insolite. Il assiste à l’éclipse de soleil du 3 mai 1715 aux côtés du roi lui-même. Le visiteur devient alors un hôte privilégié : un invité à Marly.

Chien à l’arrêt

Les collections

Les collections du musée sont issues des œuvres et des documents rassemblés par Le Vieux Marly, association à l’origine de la création du musée.
Elles se sont enrichies par des dons et des achats grâce aux aides ponctuelles que reçoit le musée, comme celles de l’Association des Amis du musée, du Fonds Régional d’Acquisition pour les Musées (FRAM) d’Ile-de-France ou d’autres mécènes. Le musée bénéficie également de dépôts d’œuvres d’autres musées (musée du Louvre, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, manufacture nationale de Sèvres…). La plupart de ces œuvres décoraient Marly.

Maquette de la machine de Marly de l’époque de Louis XIV.

En savoir plus:

Musée du Domaine royal de Marly

1 Grille royale – Parc de Marly

78160 Marly-le-Roi

https://musee-domaine-marly.fr/