Les encriers, objets de collection

L’encrier est par définition un récipient permettant de contenir de l’encre dans un endroit pratique pour la personne qui écrit avec une plume ou un stylo-plume.

Encrier Louis XV de forme rognon, d’époque XVIIIème siècle. (c) Luc de Laval Antiquités, Proantic.

Les encriers sont sans doute devenus répandus dès la diffusion de l’écriture à l’encre, manifestant une grande diversité de formes et de tailles. D’innombrables godets recherchant la stabilité et adaptés à la texture de l’encre ont été réalisés.

Sujet formant encrier en bronze à patine naturelle représentant un rouge gorge. Epoque : 19ème siècle (c) Une Autre Epoque, Proantic

La personne qui écrit plonge sa plume dans l’encrier à mesure qu’elle a besoin d’encre. Le couvercle de l’encrier permet d’éviter les renversements, l’évaporation (limiter l’exposition à l’air) ou les contaminations.

Encrier 1er Empire Porcelaine de Paris. (c) Antiquités Robert Gaillard, Proantic

l’encrier peut être incrusté au meuble ou y avoir une place désignée comme c’est le cas pour le bureau à cylindre de Louis XV conçu par Oeben..

Encrier de bureau de style Louis XV, marqueterie de style Boulle à l’écaille sur fond de laiton. Napoléon III, circa 1865. (c) La Galerie Napoléon 3, Proantic

Les styles font varier les matériaux utilisés allant du bronze doré comme les encriers Charles X au XIXème siècle à la laque de Chine ou du Japon, utilisée du XVIII au XIXème siècle.
ils peuvent être en verre, en porcelaine, en argent, en laiton ou en métal blanc… Certains encriers sont décorés de véritables sculptures par de célèbres noms comme Niccolo Roccatagliata ou Barbedienne.

Encrier en porcelaine de Nyon monté en argent 19 ème siècle. (c) MB ANTIQUE, Proantic

L’encrier se diversifie au XVIIIe siècle, prenant parfois des allures sophistiquées, comme l’encrier à pompe, à la mode dans la France du début du XIXème siècle, ou les encriers Vieux Paris, en porcelaine, déclinant une grande variété de thèmes.

Encrier Louis XV, porcelaine et bronze doré. XVIIIème (c) I.A.S. Antichità e Design, Proantic

En dépit du stylo à bille et du développement des cartouches, les encriers persistent en tant qu’objets de luxe ou de collection.