Jean Dunand

Figure incontournable du mouvement Art déco, Jean Dunand (1877-1942) se distingue par ses multiples talents de sculpteur, orfèvre, dinandier, mais également de laqueur, relieur et décorateur. Après avoir excellé en créant vases et dinanderies montés au marteau, il rencontre Seizo Sugawara en 1912, qui l’amène à se passionner pour la laque, dont il va faire sa signature tant sur des vases que sur des panneaux, meubles et reliures. A la tête d’un important atelier, il participe aux grandes expositions internationales de son temps, à Paris en 1925, 1931 et 1937, à New York en 1939, et est régulièrement exposé à la Galerie Georges Petit et au Salon des artistes décorateurs.

Sa singularité et la qualité de ses créations le conduisent à devenir l’un des portraitistes les recherchés, immortalisant des personnalités de la mode et des arts, telles que Jeanne Lanvin, Louise boulanger, Jospéhine Baker, comme du monde de la finance, tels les Lazard, Carnegie, ou Louis-Dreyfus. Jean Dunand intervient également sur de remarquables décors en France et aux Etats-Unis, comme le salon de musique de Solomon R. Guggenheim, les appartements de Madame Agnès ou de Charles Templeton Crocker, ainsi que sur les chantiers des paquebots l’Atlantique ou Normandie, qui couronnent une carrière riche de plus de deux mille oeuvres, présentées dans un répertoire en fin d’ouvrage.

Auteurs: Amélie Marcilhac, Félix Marcilhac

Editeur: Norma