Louis Carrogis (1717-1806), dit Carmontelle: Le Transparent des campagnes de France

Connu comme l’un des plus habiles et prolifiques portraitistes de la bonne société du XVIIIe siècle français, il exerça auprès du duc de Chartres la fonction de lecteur et fut « divertisseur » appointé de la famille d’Orléans, organisant pour cette dernière fêtes et spectacles.

Cette assistance choisie était fréquemment conviée à admirer ses « transparents », créations optiques très en vogue dès le début des années 1780. Sur un papier vélin translucide monté sur deux rouleaux se développait un long panorama des campagnes de France peint à la gouache, que Carmontelle se chargeait lui-même de dérouler devant une source lumineuse naturelle ou artificielle pour des spectateurs ainsi conviés à une promenade enchantée au sein de jardins pittoresques et ensoleillés.

Le transparent, ce précurseur du cinématographe, était fragile. Long de plus de treize mètres, celui acquis en décembre 2015 par le musée du Louvre se trouve pourtant dans un état de conservation exceptionnel : ni déchirure, ni coupe, ni tache. Ce trésor miraculeusement préservé nous plonge avec délices dans le monde délicat des plaisirs du siècle des Lumières.

Auteur: xavier Salmon

Editeurs:  Coédition musée du Louvre – Louvre éditions / Somogy éditions d’Art