Hôtel Abbatial de Luneville

 L’Hôtel Abbatial est constitué pour partie d’objets acquis par la ville, mais 90% des collections proviennent de dons, de mécénats, ou de mises à disposition. Ce qui a pour avantage d’en faire un espace muséal vivant, à la fois permanent et éphémère, dont les décors évoluent, proposant régulièrement une nouvelle approche.

Hôtel Abbatial de Luneville

Des collectionneurs français et internationaux mettent à disposition le mobilier, les œuvres d’art et les collections à titre grâcieux. Les objets ont été sélectionnés pour restituer l’exacte atmosphère d’une maison de famille des années 1750, avec des objets choisis au plus juste. Ce qui en fait un lieu bien spécifique, loin d’un énième musée, mais bel et bien une maison des arts décoratifs qui permet aux curieux d’entrer dans les secrets d’une maison familiale de l’époque.

L’histoire d’un lieu

Profitant des travaux d’embellissement de l’église Saint-Jacques dans le style baroque, les chanoines réguliers de Saint-Augustin, en 1730, décidèrent de reconstruire leur abbaye et leur hôtel abbatial.

C’est sous le regard des architectes Jean-Nicolas Jennesson et, à partir de 1745, d’Emmanuel Héré, premier architecte du duc Stanislas Leszczynski, qui travaillent à la restauration de l’église Saint-Jacques, que l’abbaye prit l’apparence que nous lui connaissons aujourd’hui.

En façade de l’Hôtel Abbatial, l’escalier à double volée disposé en fer à cheval, surmonté d’un décor sculpté en bas-relief permet d’accéder à un somptueux vestibule dallé et magnifié par un escalier tournant orné d’une rampe en fer forgé attribuée aux ateliers de Jean Lamour.

Au rez-de-chaussée, les salons en enfilade, dont certains murs sont recouverts de boiseries, ont conservé leur décor d’origine. Le plus beau d’entre eux est orné d’une frise stuquée dont les motifs de putti chassant évoquent ceux des appartements des ducs de Lorraine au château de Lunéville, ainsi qu’un trumeau de cheminée à l’héraldique ecclésiastique.

L’ensemble du bâtiment et ses jardins, inscrits à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, ont été restaurés pour accueillir, à partir de 2019, un vaste musée de près de 1000 m2 sur deux étages, dédié aux arts du XVIIIe siècle.

Espace Muséal de l’Hôtel Abbatial

Le 1 e étage de l’Hôtel Abbatial est la reconstitution au plus juste d’un appartement de l’aristocratie ou de la haute bourgeoisie vers 1750.

Une grande galerie traversante permet de desservir les douze pièces de ce luxueux appartement ; lieux de vie, comme la chambre, le bureau ou les salons qui illustrent, à leur manière, l’art de vivre à cette époque.

La ville de Lunéville a fait des acquisitions de pièces du XVII e , XVIII e ou de belles rééditions du XIX e siècle. De plus, ce sont onze collectionneurs qui mettent à disposition du public des œuvres d’une grande valeur artistique ou culturelle.

Outre le respect historique, ce musée dit de period rooms, a été pensé pour permettre au mieux l’immersion du visiteur dans la vie au XVIII e siècle. Ce style de musée apparu au XIX e siècle, puis délaissé, avant de connaître un regain d’intérêt, comme en témoignent les expositions au Louvre, mais également au Metropolitan Museum de New York, ou au Victoria & Albert de Londres, permet non seulement de présenter des œuvres dites de qualité musée mais de leur offrir un écrin qui les replace dans leur milieu, leur conférant un supplément « de vie ». De surcroît cela permet à des manufactures, des artisans et des artistes d’appliquer leurs savoir-faire et de mettre, au service de tous, leurs pratiques et réalisations.

Le rez-de-chaussée est quant à lui le lieu des expositions temporaires : Stanislas et les siens, Emilie ( s ), 14-18, Regards d’Afrique… qui permettent d’élargir les horizons et le dialogue des arts.

Informations pratiques

Hôtel Abbatial, 1 place Saint-Rémy, 54300 Lunéville

Site du Musée