Boîte Anglaise ornée de camées en jaspe Wedgwood

Cette boîte en or réunit deux des éléments les plus appréciés de la joaillerie anglaise du dernier quart du XVIIIe siècle :
-perles en acier taillées diamant très polies.
-camées en jaspe Wedgwood bleu et blanc.
L’industriel de Birmingham Matthew Boulton (1728–1809), spécialisé dans les articles en acier taillé, est connu pour avoir collaboré avec Josiah Wedgwood (1730–1795) en combinant des camées en jaspe et des montures en acier pour la fabrication de boutons, de goussets de montre et châtelaines en argent et or .
Il est probable que cette boite provienne de la manufacture de Boulton.

Boite anglaise ornée de camées en jaspe Wedgwood bleu et blanc. (c) galerie Collection, Proantic.

Cette très belle boîte en écaille est doublée en son centre d’une plaquette octogonale en porcelaine blanche posée sur fond bleu représentant une femme drapée à l’antique attendant sur une ancre de marine.
Cette plaquette est entourée de très fines billes d’acier poli.

Autour du plateau central sont disposées huit roses stylisées du même ouvrage avec un pistil en acier poli en forme de losange façonné diamant.

Boite anglaise ornée de camées en jaspe Wedgwood bleu et blanc. (c) galerie Collection, Proantic.

La céramique de Wedgwood

La céramique de Wedgwood créée par l’anglais Josiah Wedgwood, né à Burslem en 1730 et mort en 1795, doit son succès à son modèle de production innovant et l’esthétique raffinée de sa céramique.
Le céramiste Wedgwood met au point une semi-porcelaine appelée le jaspe de Wedgwood. Cette céramique a pâte dense et dure est teintée d’oxydes métalliques bleus, jaunes ou verts servant de fond puis décorés de bas reliefs blancs dans le goût classique . Cet engouement pour l’antiquité date à cette époque des découvertes faîtes lors des fouilles de Herculanum et de Pompéi.