L’exposition « Les lalanne » au musée des Arts Décoratifs

Trône de Pauline, Claude Lalanne

Les Arts Décoratifs présentent une grande exposition consacrée à Claude et François-Xavier Lalanne du 18 mars 2010 au 4 juillet 2010
Il s’agit de la première rétrospective dans un musée parisien, depuis leur participation à l’exposition de 1977 « Artiste/artisan » organisée au musée des Arts décoratifs. Ne formant qu’un aux yeux du public, ce couple d’artistes est connu pour avoir fait de la nature et des animaux le support de leurs créations. Sculpteurs inclassables, Claude et François-Xavier Lalanne ont toujours exposé ensemble, avec l’idée commune de donner parfois à la sculpture une fonction. De ces oeuvres souvent hybrides, naissent l’étonnement, l’amusement, une poésie empruntée de surréalisme guidée par le jeu de mots, des formes et des matières.

Rhinocrétaire II (ouvert), François-Xavier Lalanne
Rhinocrétaire II (ouvert), François-Xavier Lalanne, 1966
Musée des Arts décoratifs, Paris,
© ADAGP. Les Arts Décoratifs. Photo : Jean Tholance

Cette rétrospective non chronologique est organisée de manière thématique montrant ainsi l’étendue de leur création à travers des œuvres variées. Trois sculptures majeures ouvrent l’exposition : L’homme à tête de chou et Caroline enceinte de Claude encadrant Le Lapin à vent de François-Xavier.

Trône de Pauline, Claude Lalanne
Trône de Pauline, Claude Lalanne, 1990
© ADAGP. Collection particulière. Photo : DR

Répartie sur trois espaces, l’exposition transforme la partie centrale de la nef en un jardin de château, avec un troupeau de moutons dans la verdure et un bassin aux oiseaux et nénuphars. Le bas-côté droit reprend dans son parcours la visite de cette demeure entièrement décorée par les Lalanne, avec ses six salles aux thèmes variés : Intérieur, Lalanne et Yves Saint Laurent, Le Minotaure, À table, Singeries, Lalanne intime.

Scénographie de l’exposition Les Lalanne par Peter Marino
Scénographie de l’exposition Les Lalanne par Peter Marino
© ADAGP. Photo : Alexandre Bailhache

Dans le bas-côté opposé, évoluent de façon plus libre dans un décor de feuillages, des animaux portant dans leur ventre des fonctions cachées : rhinocéros-secrétaire, hippopotame-salle-de-bain,babouin-cheminée, mouche-toilettes…

Leur travail sera montré sous des multiples aspects, de la sculpture monumentale aux objets du quotidien. Plus de 150 pièces sont mises en scène par Peter Marino invitant le visiteur à découvrir l’univers des Lalanne dans la nef du musée des Arts décoratifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *