Puiforcat, maison d’orfèvrerie

La coutellerie familiale, fondée à Paris en 1820 par Émile Puiforcat et ses deux cousins, doit notamment sa notoriété à Jean Puiforcat, membre de la quatrième génération, qui écrira les plus belles pages de son histoire près d’un siècle plus tard et placera l’entreprise à l’avant-garde de l’orfèvrerie moderne.

Sous l’impulsion de son père Louis-Victor Puiforcat, la maison avait évolué dès la fin du XIXe siècle vers la haute orfèvrerie en rééditant quelques-uns des chefs-d’œuvre du XVIIIe siècle de sa collection, aujourd’hui exposées au musée du Louvre.

Chocolatière En Argent De Jean-emile Puiforcat . (c) Galerie Atena
Chocolatière En Argent De Jean-emile Puiforcat .
(c) Galerie Atena

Jean Puiforcat est fait maître orfèvre en 1920. Immergé dans la vague du renouveau artistique qui marque l’entre-deux-guerres, il est, en 1929, l’un des fondateurs de l’Union des artistes modernes et se lie d’amitié avec René Herbst, Le Corbusier, Charlotte Perriand et Pierre Chareau. Passionné par la sculpture, il invente un langage formel révolutionnaire qui prône l’adéquation de la forme à la fonction.

Boite Couverte De Puiforcat. (c) Argenterie Abadie
Boite Couverte De Puiforcat.
(c) Argenterie Abadie

Caractérisé par des lignes épurées et architecturées, une simplicité signifiante et le mariage de l’argent massif à d’autres matériaux précieux comme les bois exotiques, les pierres dures et le galuchat, son style Art Déco est fondateur de l’orfèvrerie contemporaine. Régulièrement réédité, son travail continue d’insuffler un esprit novateur dans les collections contemporaines de la maison.

Entrée dans le giron du groupe Hermès en 1993 et forte d’un savoir-faire d’exception, la maison Puiforcat s’emploie en effet à rééditer les plus belles pièces de son patrimoine et à créer les classiques de demain avec le concours de designers contemporains.

Paire De Bougeoirs De Toilette - Puiforcat.(c) Pierre Brost
Paire De Bougeoirs De Toilette – Puiforcat.(c) Pierre Brost

Savoir faire

Dans l’atelier de Puiforcat, situé à Pantin, une quinzaine d’artisans façonnent l’argent  massif à l’ancienne, tout en utilisant certaines techniques de pointe comme le laser. Les gestes et les outils s’y transmettent de génération en génération depuis la création de la coutellerie familiale en 1820. L’esprit du travail fait main règne en maître.

L’élaboration de chaque pièce passe par différentes étapes de production : la mise en forme (avec le planage et le tour à repousser), le montage entre les mains de l’orfèvre, le polissage, et l’avivage pour la finition.

Jean Puiforcat Paris - Boite Argent d'époque art déco. (c) Biarritz Antiques
Jean Puiforcat Paris – Boite Argent d’époque art déco. (c) Biarritz Antiques

Le métal est travaillé à froid et recuit à 780 degrés. On le chauffe pour détendre la molécule. Puis l’orfèvre remet son ouvrage sur le billot pour le travailler encore et encore. Le luxe naît ainsi sous les doigts experts de l’artisan. L’élaboration de certaines pièces a nécessité plus de 500 heures de travail.

L’entreprise y produit près de 25 000 couverts et transforme 2 tonnes d’argent par an.

En savoir plus:

http://www.puiforcat.com/