Loggia del Romanino

Le château du Bon-Conseil (castello del Buonconsiglio en italien) est l’un des plus célèbres bâtiments de Trente et un des plus grands monuments du Trentin-Haut-Adige. Résidence des princes-évêques de Trente du XIIIème siècle à la fin du XVIIIème siècle, le château est composé d’une série de bâtiments d’époques différentes, enfermés dans une enceinte protectrice dans une position légèrement surélevée par rapport à la ville.

Loggia del Romanino

Le peintre Romanino  a été chargé  entre 1531 et 1532 de la décoration de différentes pièces, dont le plafond de la loggia de la cour des Lions , un environnement de communication entre les différentes parties du bâtiment placé en position centrale.

Loggia del Romanino

 L’audacieux effet d’illusion des peintures est remarquable, notamment dans la représentation du char solaire au centre du plafond, mais aussi dans la richesse des scènes et de leurs protagonistes. Dans les lunettes, une série de personnages bibliques, mythologiques et d’histoire ancienne sont représentés.

Des scènes telles que la mort de Cléopâtre, le suicide de Lucrèce ou le meurtre d’Holopherne par la main de Judith s’alternent avec des moments plus légers dans lesquels nous assistons au courtisement d’une demoiselle ou à un concert de campagne.

Ces images à la beauté indubitable font de la loggia l’un des plus grands chefs-d’œuvre de l’artiste de Brescia, l’un des cycles picturaux les plus originaux et suggestifs de la Renaissance.