Le regard souverain – Les plans-reliefs dans les collections du Palais des Beaux-Arts de Lille

Après l’atrium en 2017, le Palais des Beaux-Arts de Lille a entrepris la rénovation complète de la salle des plans-reliefs. Nouvel éclairage, nouvelle signalétique, nouvelle médiation, les oeuvres seront révélées en mars 2019 sous un regard neuf et original. La collection entière a été restaurée et la salle rénovée, une première depuis sa création en 1997. L’esprit d’origine a été conservé, mais la présentation est aujourd’hui enrichie de nombreux contenus et de points de vue contemporains.

Conçus dès 1668 pour Louis XIV, les plans-reliefs sont des maquettes réalisées entre le XVIIe et le XIXe siècle destinées à la stratégie militaire ; faites de bois, papier aquarellé, poudres de soie, sable et à l’échelle 1/600e (1mm = 60 cm), elles restituent avec un exceptionnel sens du détail les villes fortifiées et leurs campagnes alentour afin de donner un aperçu complet du terrain. Fruits de prouesses techniques anciennes, elles demeurent les témoins précieux des mutations urbaines et de l’évolution européenne de notre territoire.

Quatorze plans-reliefs (six villes françaises : Aire-sur-la-Lys, Avesnes-sur-Helpe, Bergues, Calais, Gravelines, Lille ; sept belges : Ath, Audenarde, Charleroi, Menin, Namur, Tournai, Ypres ; une néerlandaise : Maastricht) ont été déposés au Palais des Beaux-Arts de Lille par l’État au cours des années 1980, sous l’impulsion de Pierre Mauroy, alors Premier ministre et maire de Lille. À destination du grand public, l’ouvrage fait état des dernières recherches sur ces réalisations récemment restaurées ; il s’ouvre également à une dimension sensible en laissant la parole à quatorze écrivaines et écrivains qui chacun à leur façon s’approprient l’un de ces plans-reliefs, objets du minuscule et du grandiose au potentiel narratif exceptionnel.

Auteurs: collectif

Éditeurs: Editions Invenit / Palais des Beaux-Arts de Lille