L’art de recevoir: le rafraîchissoir

Rafraichissoir à verres en töle peinte

Avant l’apparition des machines frigorifiques au XIXe siècle, d’élégants objets de table, les rafraîchissoirs de larges cuvettes étaient utilisés pour conserver les boissons au frais. En hiver à l’époque on recueillait la glace naturelle , puis on la stockait dans de petits puits fermés hermétiquement appelées glacières. Durant la période estivale dans les châteaux , on récupérait cette glace et on la disposait près de la table de repas, dans des rafraîchissoirs.

Fait en métal précieux, tôle peinte ou faïence, le rafraîchissoir est généralement ovale ou circulaire. Pour être facilement déplacé, il présente des anses latérales ou des anneaux sur les côtés. Aujourd’hui le plus connu des rafraîchissoirs à bouteille est le seau à champagne. Aux  XVIème siècle, XVIIème, XVIIIème, ils deviennent des objets ornementaux faisant partie du décor des tables. Des modèles  sont également destinés aux verres, des formes évidées et ondulées sur le pourtour sont alors conçues pour les retenir.

Les rafraîchissoirs à verre

Les rafraîchissoirs à verres permettent d’éviter un changement de température brutal entre le verre et le vin. L’hôte a pris soin, avant de servir les vins frais aux invités, de rafraîchir les verres avant le service. Le bord supérieur de ces récipients (qui peuvent être en métal, en faïence ou en verre) comporte une encoche servant à caler la jambe du verre qui y trempé.

Petit rafraichissoir à verre
Petit rafraîchissoir à verre en argent.
Guillemette Vernay Chantrel

Les rafraîchissoirs étaient placés sur une console, le long du mur de la salle de réception, car jusqu’à la fin du XVIIIème siècle il n’est pas d’usage d’avoir des verres à table. Lorsque l’un des convives voulait boire, il devait demander au valet qui se trouvait derrière lui de le servir ce qui implique de boire « cul sec » pour rendre le verre au laquais qui le replonge immédiatement dans le rafraîchissoir rempli d’eau glacé.

Rafraîchissoir En Tôle Pour Banquet
Rafraîchissoir En Tôle Pour Banquet, époque Restauration.
Anne Marie Despas (c) Proantic

La table rafraîchissoir

Par extension, le mot « rafraîchissoir » désigne également une petite table volante très en vogue au temps de la Pompadour ou de Marie-Antoinette créée au XVIIIème siècle pour présenter verres, bouteilles, carafes, glace. Cette table, doublée de métal, comporte des niches dans son plateau supérieur qui sont prévues pour loger la glace et garder les bouteilles à bonne température.

Table Rafraichissoir
Table Rafraichissoir d’Après Canabas
Anne Besnard (c) Proantic

Elle possède deux seaux  ronds ou ovales placés dans ces cavités, destiné à maintenir des bouteilles dans de l’eau glacée, qui peuvent être soit  étain, en argent, en cuivre, en zinc,  en faïence ou en porcelaine. Ces seaux sont des récipients ronds ou ovales en métal, en faïence ou en porcelaine