La Manufacture de Beauvais et ses peintres (1848-1914)

Durant plus de soixante ans, de 1848 à 1914, la Manufacture de tapisserie de Beauvais fut aux mains du  » consortium  » des familles Badin et Diéterle. Pierre Adolphe Badin (18051876), Jules Diéterle (18111889) et Jules Badin (18431919), auxquels s’ajoute Pierre Adrien Chabal Dussurgey (18191902) en furent tour à tour les administrateurs et les cartonniers. Chacun était issu d’une formation différente, de la plus courue à la moins reconnue : des Beaux arts de Paris à l’école de l’industrie.

Malgré la diversité de leur parcours, la Révolution de 1848 les rassembla au sein des Manufactures nationales, où ils participèrent à la régénération des arts décoratifs français. Il s’agit de comprendre les choix esthétiques de la Manufacture à travers deux niveaux d’analyse : celui des individus et de leur réseau, en les resituant ensuite dans le contexte plus général de l’industrie textile de la seconde moitié du XIXe siècle.

Auteur: Agathe Le Drogoff-Okecki

Editeurs: Mare et Martin