La chaumière aux coquillages

La chaumière aux coquillages fut édifiée vers 1770-1780 pour la princesse de Lamballe, belle-fille du duc de Penthièvre, soit par Martin II Goupy, architecte de ce prince, soit par Jean-Baptiste Paindebled.

La chaumière aux coquillages. Château de Rambouillet
La chaumière aux coquillages. Château de Rambouillet

Cet ermitage au milieu d’un jardin à l’anglaise du Domaine de Rambouillet, est significatif de l’engouement pour le pittoresque campagnard qui se développe à partir de 1760 et dont atteste également le hameau de la Reine à Versailles (construit entre 1783 et 1787).

La chaumière aux coquillages. Château de Rambouillet
La chaumière aux coquillages. Château de Rambouillet

D’extérieur, cette construction ressemble à une chaumière et elle est de nouveau, comme à l’origine, couverte en chaume, mais l’intérieur est très richement décorée (marbre, coquillages, nacre) ; c’est le but d’une fabrique : étonner le visiteur.

La chaumière aux coquillages. Château de Rambouillet
La chaumière aux coquillages. Château de Rambouillet

La chaumière est constituée de deux pièces. Une vaste salle, décorée à l’aide de coquillages, etc. Une salle plus petite se cache derrière deux portes dérobées de chaque côté de la cheminée. Cette pièce est quant à elle décorée de peintures murales et d’un miroir. Des automates, grandes ingéniosités du xviii ème siècle, se trouvaient dans la plus petite des pièces. Ils ont été dérobés.

En savoir plus: 

http://www.chateau-rambouillet.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *