Estampes Allégoriques – Nicolas Arnoult

Quatre estampes anciennes, rehaussées, dont l’auteur est Nicolas Arnoult, elles ont toutes été gravées: «À Paris chez Nicolas Arnoult rue de la fromagerie à l’image St. Claude, aux halles, avec Privilège du Roy.»

Nicolas Arnoult est un graveur et éditeur d’estampes spécialisé dans la gravure de mode, les allégories et les portraits. Elles ont été réalisées à l’eau forte et au burin, puis rehaussées à la main.

Quatre Estampes Anciennes Allégoriques – Nicolas Arnoult. (c) PY Antics, Proantic

Ce sont quatre scènes historiques allégoriques sur les sens de l’être humain, nous avons ici, l’Ouïe, le Touché, le Goust, la Veue.

Elles font toutes parties de l’inventaire de la collection d’estampes relatives à l’histoire de France léguée en 1863 à la Bibliothèque nationale par M. Michel Hennin puis rédigé par Georges Duplessis à Paris en 1882.

Époque: XVIIème siècle
Circa: 1690

Quatre Estampes Anciennes Allégoriques – Nicolas Arnoult. (c) PY Antics, Proantic

Au XVIIesiècle, les séries d’images construites autour du thème des cinq sens sont particulièrement prisées.
Elles servent aussi bien à décorer des plafonds qu’à inspirer gravures et tableaux.
Leur composition peut faire appel à des allégories tout à fait codifiées.

Il existe un code animal : le cerf est l’ouïe, l’aigle ou le chat la vue, le chien est l’odorat, le singe personnifie le goût, la tortue le toucher.

Quatre Estampes Anciennes Allégoriques – Nicolas Arnoult. (c) PY Antics, Proantic

Des objets peuvent tenir le même rôle comme c’est le cas ici pour nos estampes : le miroir, la loupe, pour la vue, les fleurs pour l’odorat, les instruments de musique pour l’ouïe, les fruits ou le vin pour le goût, les dés, les cartes ou encore une statuette pour le toucher.

La destination de ces images peut être essentiellement décorative, mais souvent, elle est chargée d’un sens moral.

Traditionnellement, ces motifs réfèrent à la philosophie d’Aristote, philosophe pour lequel les sens sont la base de la connaissance humaine