Console attribuée à Jean-bernard Honoré Turreau

Cette console en bois sculpté et doré adopte une forme chantournée et un décor de la plus grande originalité, propre aux menuisiers de l’époque Régence.

La ceinture est composée d’oves ajourés, de feuillages et de volutes se détachant sur un fond de treillage. Au centre apparaît le portrait d’une élégante dans un médaillon, d’une grande finesse de sculpture. Le piètement est également du plus bel effet décoratif. Il est constitué par deux larges « C » affrontés, sculptés au sommet de visages grimaçants dont la coiffe forme une extraordinaire volute. Les deux pieds sont reliés en partie basse par une entretoise ornée d’une coquille et de fleurettes. Elle est coiffée d’un dessus de marbre.

Console au Buste d’élégante attribuée à Jean-bernard Honoré Turreau. (c) Galerie Gilles Linossier, Proantic.

Ce remarquable travail de sculpture, le foisonnement du décor et le grand respect de l’asymétrie font de cette console un véritable chef-d’oeuvre du genre. Ce travail est attribué au grand ornemaniste Jean-Bernard Honoré Turreau, dit Toro.

Console au Buste d’élégante attribuée à Jean-bernard Honoré Turreau. (c) Galerie Gilles Linossier, Proantic.

Artiste toulonnais, ce dernier publia en 1716 un recueil de modèles gravés avec la plus grande finesse par Cochin et Rochefort et édité par Dubuisson. Il se fit le chantre du style Régence comme le montrent deux de ses réalisations conservées à la B.N.F. Sur ces consoles, on retrouve au centre le portrait d’élégante dans un médaillon, les volutes mais également en partie basse et aux épaulements les figures fantastiques ébahies qui ornent le sommet des montants de notre oeuvre.


Toro travailla essentiellement en Provence, dans les villes de Marseille et d’Aix-en- Provence notamment. Sa grande originalité d’inspiration est un subtil mélange des modèles parisiens et du baroque italien. On connaît aujourd’hui très peu d’oeuvres qui lui sont attribuées avec certitude. Le Musée des Arts Décoratifs de Paris conserve une console d’époque Régence, sans attribution d’une structure et d’un décor très proche. Sculptée aussi d’un médaillon central à buste de femme, elle offre une ceinture à fond de treillage et un piètement en forme de« C » affrontés. Les têtes de lion sont coiffées du même panache à l’avant et à l’arrière et les deux pieds flanquant la « noix » centrale sont également similaires.
Jean-Bernard Honoré (ou Bernard) Turreau, dit TORO (1672-1731)


Dessinateur d’ornements et sculpteur, né à Toulon en 1672, mort dans la même ville le 28 janvier 1731.
Fils de Pierre Turreau. Il subit l’influence de Puget. Il sculpta le maître-autel de la cathédrale d’Aix en 1719.