Cabinet de porcelaine du palais royal d’Aranjuez.

Le Palais d’Aranjuez est une des nombreuses résidences de la famille Royale, essentiellement utilisé comme Résidence de printemps. Il a été érigé par les architectes Juan Bautista de Toledo, et à sa mort par Juan de Herrera son disciple, sur l’ordre du Roi Felipe II de España (Philippe II roi d’Espagne 1527-1598, fils de Charles Quint et d’Isabelle de Portugal).

Cabinet de porcelaine du palais royal d’Aranjuez.

Avec son Palais royal à la décoration luxueuse caractéristique du XVIIIème siècle, cette ancienne résidence de printemps et d’été des Bourbons constitue l’un des plus importants sites monumentaux et artistiques d’Espagne.

La salle du Trône rococo avec ses belles tapisseries flamandes, le salon de Porcelaine, chef d’œuvre produit par la Manufacture royale des Porcelaines du Buen Retiro, le salon chinois présentant plus de 200 aquarelles sur papier de riz (cadeau de l’empereur de Chine à la reine Isabelle de Castille) et le fumoir de style mozarabe inspiré de celui du palais de l’Alhambra de Grenade sont remarquables.

Parmi toutes ces salles, la plus belle est sans aucun doute « le cabinet de porcelaines », elle est revêtue de pièces de porcelaine – parfaitement encastrées les unes dans les autres  couvrant la totalité des murs ainsi que la voûte représentant des animaux, des végétaux et des scènes de divertissement ou du quotidien d’inspiration asiatique.

Exécuté entre 1761 et 1765, le foisonnant décor du cabinet de porcelaine du palais d’Aranjuez fut commandé par le roi d’Espagne Charles III au sculpteur Giuseppe Gricci. Modeleur en chef de la manufacture royale de Capodimonte, créée à Naples en 1743, celui-ci prit ensuite la tête de la fabrique de Buen Retiro, installée à Madrid en 1760 après l’accession de Charles de Bourbon au trône d’Espagne. Il s’agit là de la première grande réalisation de la manufacture madrilène,  la Fabrique royale de porcelaine du Palais del Buen Retiro