Commode En Acajou De Cuba Double Estampille Nicolas Petit (1732-1791) Et Jean Soltzer (??-1783) flag


Object description :

"Commode En Acajou De Cuba Double Estampille Nicolas Petit (1732-1791) Et Jean Soltzer (??-1783)"
Commode en acajou et placage d’acajou moucheté de Cuba ouvrant par 5 tiroirs en façade. Pieds fuselés terminés par des sabots en bronze.
Haut: 89cm
Larg.: 126 cm
Prof: 56cm.
Imposant marbre blanc mouluré d’origine.
Belle ornementations de bronzes dorés d’origine.
Avec sa clé.
Double estampille: Nicolas Petit (1732-1791 Maître le 21 janvier 1761) et Jean Soltzer (Maître le 17 juin 1778 et mort en 1783)
Epoque Louis XVI, vers 1783

Notre commode porte l'estampille de Nicolas Petit, maitre en 1761. Cet ébéniste fut actif pendant près de 30 ans et déclina tous les styles, du Louis XV au Louis XVI en passant par le style Transition. Il eut une grande notoriété de son vivant avec des meubles très raffinés présents dans les plus grands musées tels que le Musée Carnavalet, et le Musée des Arts Décoratifs de Lyon, le musée Nissim de Camondo, le musée Lambinet à Versailles, le musée Cognacq-Jay, la Wallace collection.

Notre commode est visiblement issue de la dernière phase de production de Nicolas Petit, décor simple et classique, comme toujours de bon goût et fabriqué avec soin. Elle est typique de la fabrication "entrée de gamme" d'un grand ébéniste qui se distingue de la production courante par des détails qualitatifs : les façades sont en acajou massif qui a été décaissé dans la masse, plutôt que le mode économique où l'on rapporte des baguettes en acajou en superposition. C'est discret, mais en fait une preuve de grande qualité : la matière de luxe qu'est l'acajou n'a pas été rationnée. Les bronzes également sont finement ciselés, le marbre blanc sculpté en cavet et avec un décrochement à l'arrière, également détails qualitatifs qui changent de la production courante.

L’estampille de Jean Soltzer (maitre le 17 juin 1778, mort en 1783) est assez rare car cet ébéniste connu une courte carrière et n’a donc pas donné lieu à une production abondante. Sa veuve conservera son atelier jusqu’à la révolution.

Il est en l’occurrence très probable que Nicolas PETIT soit intervenu ici à la demande de son confrère Jean Soltzer. Etait-il malade et donc incapable de finir le meuble. Autre hypothèse, Mme Soltzer avait-elle une commande à honorer après la mort subite de son mari et fit appel au célèbre Nicolas Petit?
Il est certain néanmoins que notre meuble présente tous les signes de fabrication de Nicolas Petit, le fameux ébéniste.



Bibliographie:
-Nicolas Petit 1732-1791 - Anne Droguet - Perrin & fils, Editions de l'Amateur - 2001
-Le Mobilier Français du XVIIIème Siècle - Pierre Kjellberg - Les Editions de l'Amateur - 2008
-Les ébénistes du XVIIIe siècle - Comte François de Salverte - Les éditions d'Art et d'Histoire - 1934
Price: 6500 €
Artist: Nicolas Petit (1732-1791 , Recu Maitre En Janvier 1761) Jean Soltzer (??-1783, Recu Maître En 1778)
Period: 18th century
Style: Louis 16th, Directory
Condition: Parfait état

Width: 126
Height: 89
Depth: 56

Reference: 769626
Contact Dealer
line

"Galerie Dagault" See more objects from this dealer

line

"Dressers, Louis 16th, Directory"

More objects on Proantic.com
Subscribe to newsletter
line
facebook
pinterest
instagram
Galerie Dagault
18th and 19th century furniture and art objects
Commode En Acajou De Cuba Double Estampille Nicolas Petit (1732-1791) Et Jean Soltzer (??-1783)
769626-main-608fe0db24828.jpg
06 03 49 02 55


*We will send you a confirmation email from info@proantic.com Please check your messages, including the spam folder.

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form