Salon des fleurs – Château de Compiègne

Sous le règne de Napoléon 1er, cette pièce servait de salon de jeux de la cour, comme l’indique la présence d’une table de trictrac, de deux tables de quadrille, d’une table bouillotte et de nombreuses chaises. Sous le second Empire, elle fut utilisée comme chambre pour le prince impérial, fils de Napoléon III, qui grava sur le marbre du guéridon la date du 4 décembre 1868 : il avait alors 12 ans.

Le décor puise son inspiration dans la botanique. Les huit tableaux de fleurs peints par Etienne Dubois s’inspire en effet des études du célèbre peintre de fleurs Pierre-Joseph Redouté (1759-1840) sur les liliacées . Ils furent mis en place en mars 1810, pour l’arrivée à Compiègne de l’impératrice Marie-Louise.

Le mobilier en bois peint et doré a été livré par Jacob-Desmalter en 1809. Les sièges sont couverts en tapisserie des gobelins dont le motif de petits bouquets sur fond lilas ( motif floral du XVIIIe siècle de Louis Tessier)   a été choisi par l’impératrice Joséphine elle-même.

 

 

En savoir plus:

https://chateaudecompiegne.fr/