Paire de cache-pots aux chinois

Grande paire de cache-pots aux Chinois en porcelaine dure polychrome à riches décors de scènes animées de personnages dans le goût de l’extrême Orient, représentant des décors Asiatiques différents sur toutes les faces .

Travail attribué à la Manufacture de Samson reprenant des décors utilisés par la Manufacture Allemande de Meissen au 18 e siècle durant la période de Johann Grégorius Höroldt dont le répertoire décoratif était inspiré de scènes extrêmes Orientales animées de personnages dit aux Chinois, correspondant aussi au début de la période dite picturale.

(c) Antiquités Jean-Marie Chapuis, Proantic

Manufacture de Samson

La « Manufacture de Porcelaines, faïences et terres cuites » des Samson ( quatre générations ) est le plus bel exemple, dans le domaine des arts du feux, de l’intérêt porté au XIXe siècle et dans la première moitié du XXe aux styles du passé, le XVIIIe comme le Moyen Age ou la Renaissance, et pour tous les exotismes, l’ Espagne comme la Saxe ou la Chine.

Avec une production très riche, variée et d’ excellente qualité, les Samson furent des génies de l’ imitation et les meilleurs reproducteurs de pièces anciennes en matière d’ art céramique.

(c) Antiquités Jean-Marie Chapuis, Proantic

Porcelaine de Meissen

Fondée en 1710 à Meissen la « Manufacture de porcelaine polonaise royale et princière de Saxe », fût la première manufacture de porcelaine européenne qui réussit à produire une porcelaine à la fois dure et délicate capable de rivaliser avec celle, qui était jusqu’alors importée de Chine.

Très en vogue au XVIIIe siècle, Meissen produisit pour les cours et les élites européennes.

(c) Antiquités Jean-Marie Chapuis, Proantic

Johann Gregor Herold ou Johann Gregorius Höroldt était un peintre allemand et peintre de porcelaine . Il fut une des premières figures clés de la définition des styles de décoration de la porcelaine de Meissen .

(c) Antiquités Jean-Marie Chapuis, Proantic

Son style décoratif mêle les « chinoiseries » à des éléments décoratifs germaniques d’inspiration plutôt bourgeoise; Après 1720, la manufacture de Meissen a donné le ton à la céramique européenne. Johan Gregor Herold, qui a été formé en tant que peintre miniature et émailleur sur cuivre, a ensuite été nommé responsable de l’atelier de décoration des œuvres de Meissen.

(c) Antiquités Jean-Marie Chapuis, Proantic

Herold a non seulement amélioré la gamme d’émaux colorés pour la peinture, mais également de nombreuses couleurs de fond. Ces réalisations techniques ont assuré à Herold une position de leader dans l’histoire de la céramique européenne.