Ornements – XVe-XVIIIe siècles Chefs-d’oeuvre de la collection Jacques Doucet

La Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA), héritière de la Bibliothèque d’art et d’archéologie créée par le couturier Jacques Doucet (1853-1929) à partir de 1908, est aujourd’hui riche de plus de 25 000 estampes d’ornement, réunies en près de 700 volumes. Son fonds  d’estampes couvre la production, tant française qu’italienne ou allemande, du XVI siècle.

Sources importantes pour les historiens des arts décoratifs, de l’architecture, de l’estampe, ces œuvres ont fait l’objet d’un catalogage informatisé et d’une numérisation, dans le cadre du programme «Histoire de l’ornement» de l’INHA. L’exposition, organisée dans la salle Roberto Longhi de la Galerie Colbert jusqu’au 31 décembre 2014, correspond à l’achèvement de ce programme et à la parution d’un livre consacré à la collection d’estampes d’ornement de l’INHA, publié en coédition par Mare et Martin et l’INHA.

À travers la présentation d’une cinquantaine d’estampes, où se déploie une multiplicité de motifs (rinceaux, frises, fleurs, volutes, grotesques, trophées, cuirs…), l’exposition permet d’éclairer les fonctions de l’estampe d’ornement, mais aussi le contexte de sa production et de sa diffusion, et enfin, son statut d’objet d’étude et de collection. Sont particulièrement mis en valeur les points forts de la collection Doucet, telles les estampes allemandes des XVIe-XVIIesiècles (Martin Schongauer, Virgil Solis, Albrecht Dürer), les gravures d’orfèvres «cosses de pois» du premier XVIIesiècle (Jean Toutin), mais aussi les estampes françaises du XVIIIèmesiècle représentant rocailles et chinoiseries (Pillement, Huquier), ainsi que leurs copies européennes. Des objets d’art permettent de restituer la place de l’estampe au sein du processus de création. Enfin, reliures remarquables, états rares, épreuves coloriées, illustrent l’histoire des praticiens, amateurs ou collectionneurs de ces estampes, tel Edmond Foulc, dont la collection fut acquise par Jacques Doucet en 1914.

En savoir plus:

Galerie Colbert

Salle Roberto Longhi 2, rue Vivienne – 75002 Paris

http://www.inha.fr/