Saint Georges - Emmanuel Fremiet 1824-1910 Frémiet flag


Description de l’antiquite :

"Saint Georges - Emmanuel Fremiet 1824-1910 Frémiet"
Dimensions
Hauteur : env. 55 cm de la base de la terrasse au haut de la lance (sans le socle en marbre)
Hauteur totale : env. 60 cm marbre compris
Ø du socle en marbre : 26  cm
Ø  la terrasse : 22 cm
Signature
Signé sur le motif, devant le dragon.
Signature du fondeur sur le rebord de la terrasse : Barbedienne
Matériau
Épreuve en bronze à patine dorée, reposant sur un socle ovoïde en marbre.
Composé de 11 pièces, le bronze est en excellent état, et complet à l’exception de l’auréole de saint Georges.
Des traces anciennes de réparation du socle en marbre, invisibles sur le dessus,  sont à peine visibles par-dessous.

Emmanuel FREMIET a 67 ans lorsqu’il cisèle, en petit format, son saint Georges. Il est au sommet de son art, sociétaire aux Artistes français, il expose même depuis longtemps en Hors Concours. Avec ce saint Georges, il poursuit un thème qui lui tient à cœur, celui d’une Chevalerie parfaite, historique aussi bien que légendaire, tout emplie du mystérieux symbolisme de la Table Ronde, où le Chevalier et le Saint ne font qu’Un. Il a ainsi sculpté Louis d’Orléans (1870), ses différentes Jeanne d’Arc (1874 pour le premier modèle de sa statue équestre ; 1875 pour Jeanne d’Arc à genoux et Jeanne d’Arc à Orléans), saint Michel (1875), le Chevalier errant (1878), son Credo (1885), saint Georges (1891). Duguesclin qu’il modela en 1902, est la dernière de ses œuvres à s’inscrire dans cette lignée de grands chevaliers idéaux.
Il présente sa statuette, de petit format, sous le numéro 2522, au 109ème salon des Artistes français, qui se tient au Palais des Champs-Elysées, au mois de mai de l'année 1891. L’État s’en porte acquéreur à l’issue du Salon, et offre la somme de 2 000 francs. Ce qui fait réagir Emmanuel Fremiet, dont la probité n’est plus à démontrer.  Sa sculpture n’étant pas une épreuve unique puisqu’il en a déjà cédé quatre, il en estime le prix à 800 francs. L’affaire est conclue et le saint Georges rejoint les vitrines du musée du Luxembourg le 7 août 1891.
Pour l’Exposition Universelle de 1900, la maison THIÉBAUD cherche un grand bronze pour représenter sa maison. Elle demande à Emmanuel Fremiet de fondre sa Jeanne d'Arc équestre afin de l’exposer. Après réflexion, le sculpteur propose le saint Georges, ce qui lui donne ainsi l’occasion de le réaliser en format monumental. Acquis 22 juillet 1901 par la ville de Paris pour 22 000 francs (ni le fondeur Thiébaut ni Emmanuel Fremiet ne font de bénéfice) le groupe est placé au Petit Palais. En 1958, il est déposé dans le Jardin Saint-Georges avenue Victor Hugo, à Barentin (Seine-Maritime) où l'on peut toujours l'admirer.

Pour aller plus loin : https://www.lestresorsdegamaliel.com/sculptures/497-saint-georges-emmanuel-fremiet.html

COPYRIGHT

 
Prix: 4 950 €
Artiste: Emmanuel Fremiet 1824-1910
Epoque: 19ème siècle
Style: Autre style
Etat: Bon état

Matière: Bronze
Longueur:
Largeur:
Diamètre: 26
Hauteur: 60
Profondeur:

Référence (ID): 1266330
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
line

"Les Trésors de Gamaliel" Voir plus d'objets de cet antiquaire

line

"Bronzes Anciens, Autre style"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
line
facebook
pinterest
instagram
Les Trésors de Gamaliel
Bronzes d'édition & Peintures XIXème début XXème
Saint Georges - Emmanuel Fremiet 1824-1910 Frémiet
1266330-main-65aa66241109f.jpg
06 38 91 53 60


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form