Estampe Japonaise De Hiroshige Et Toyokokuni 'récit Des Miracles De Kannon' 1858-1859 flag


Description de l’antiquite :

"Estampe Japonaise De Hiroshige Et Toyokokuni 'récit Des Miracles De Kannon' 1858-1859"
Estampe japonaise représentant "Le récit des miracles de Kannon" (Kannon Reigenki)
En bas à gauche le sceau "Aratame" de l'éditeur Yamadaya Shôjirô.
Cette estampe est d'un grand intérêt car elle présente un état intermédiaire (l'encrage de plusieurs couleurs y est absent).
Epoque 19ème siècle, 1858-1859.
Dimensions de la vue : H 35,5 x L 24 cm

Les auteurs
Hiroshige Utagawa II (1826-1869)était peintre d'ukiyo-e, principal élève du grand maître Hiroshige.
Toyokuni Utagawa III ou Utagawa Kunisada (1786-1865)est l'un des peintres d'ukiyo-eles plus populaires duxixesiècle et aussi l'un des plus prolifiques et ayant le mieux réussi sur le plan financier, devantKuniyoshietHiroshige.

Cette estampe
Depuis les temps anciens, il y a eu une forte dévotion à la déèsse (bodhisattva) Kannon, au Japon. Il existe des itinéraires de pèlerinage célèbres vers les temples consacrés à Kannon dans tout le Japon, et le "Pèlerinage des Cent Kannon" se compose de trois parcours avec 33 temples dans le Kansai (à l'Ouest du Japon), 33 temples dans le Kantō (à l'Est du Japon ) et 34 temples dans la région de Chichibu, de la préfecture de Saitama.
Cette estampe est une gravure sur bois multicolore de la période Edo (1603-1868), appelée nishiki-e, qui représente le premier temple du pèlerinage de Chichibu, Shimabu-ji (également connu sous le nom de Myōon-ji).
Cette estampe a été créée et vendue à Edo (aujourd'hui Tokyo ) en 1858 en commémoration de l'exposition publique temporaire des artefacts du bodhisattva au temple.
La partie supérieure de l'estampe, peinte par Utagawa Hiroshige II , montre le temple lui-même à l'intérieur d'un cadre qui ressemble à une tablette votive pour le temple. Le texte de cette partie supérieure indique que Shimabu-ji a été fondé en 1007 par Gendōbiku, disciple de Shōkū Shōnin de Shoshazan Engyō-ji (le 27e temple du pèlerinage du Kansai). Guidé par un oiseau sacré, Gendōbiku atteignit la zone qui allait devenir Shimabu-ji et récita 40 000 sutras. Cette histoire forme la base de deux des noms du temple, Shimabu-ji (en gros, "temple de 40 000 sutras") et Dokkyōzan (en gros, "temple de montagne où les sutras sont récités").
La partie inférieure de l'estampe, peinte par Utagawa Toyokuni III, dépeint l'histoire d'un miracle associé au temple : un homme violent attaque une jeune pèlerine, en fait Kannon déguisé, mais change complètement ses habitudes en entendant les paroles aimables de Kannon. L'éditeur de cette estampe est enregistré sous le nom de Yamada Yashō Jirō, situé à Minamitenma-chō 2 à Edo (ancien nom de Tokyo).

L'ukiyo-eest unterme japonais signifiant « image du monde flottant »,il s'agitd'un mouvement artistique japonais de l'époque d'Edo (1603-1868) comprenant non seulement une peinture populaireetnarrative originale, mais aussietsurtout les estampes japonaises gravées sur bois.
Source :Musée préfectoral d’histoire et du folklore à Saitama au Japon.
Prix: 320 €
Artiste: Hiroshige Utagawa Ii (1826-1869) Et Toyokuni Utagawa Iii Ou Utagawa Kunisada (1786-1865)
Epoque: 19ème siècle
Style: Art d'Asie
Etat: Bon état

Matière: Xylogravure
Largeur: 27
Hauteur: 38

Référence (ID): 886383
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
line

"Au Temps d'Abelina" Voir plus d'objets de cet antiquaire

line

"Gravures - Estampes, Art d'Asie"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
line
facebook
pinterest
instagram
Au Temps d'Abelina
La femme à l'ombrelle vous accueille dans sa maison !
Estampe Japonaise De Hiroshige Et Toyokokuni 'récit Des Miracles De Kannon' 1858-1859
886383-main-61e5aacd72f32.jpg
06 31 27 39 67


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form