Berthe Martinie (1883-1958) - Tigre au repos flag


Description de l’antiquite :

"Berthe Martinie (1883-1958) - Tigre au repos"
Berthe Martinie (1883-1958)
Tigre au repos

Encre brune sur papier
Signé en bas à droite
Dimensions de l’oeuvre : 19 x 27 cm
Dimensions du cadre : 40 x 50 cm
Petite tache d’encre (ferogallique ?) à droite ; micro trou en bas à gauche


Originaire du Lot-et-Garonne, Berthe Martinie (née Andrieux) intègre l’École des Beaux-Arts de Paris en 1906 dans l’atelier de Ferdinand Humbert, seul atelier de l’époque où les femmes étaient admises. Elle épouse le critique d’art Henri Martinie en 1913. L’année suivante, la Première Guerre mondiale entraînera l’interruption temporaire de son activité artistique. À la fin des années 1920, Berthe Martinie donne une inflexion nouvelle à sa carrière en se consacrant exclusivement à la sculpture.

Autodidacte dans ce médium, elle maîtrise les techniques du modelage et de la taille directe. Soutenue par la critique et bien implantée dans le milieu artistique de son époque, Berthe Martinie fréquente entre autres les sculpteurs Robert Wlérick et Jean Carton. Rapidement, elle accède à une certaine notoriété. En 1925, la galerie parisienne Weil lui consacre sa première exposition personnelle. Berthe Martinie participe également à plusieurs salons. L’État fera l’acquisition de deux de ses sculptures au Salon des Tuileries de 1933 afin que celles-ci intègrent les collections nationales, une Biche et un Taureau. L’artiste participe en outre à l’Exposition Universelle de 1937 ainsi qu’à plusieurs expositions collectives en galeries et dans des institutions publiques françaises (Petit Palais, Musée Rodin) mais aussi à travers le monde (Italie, États-Unis).

Sa recherche de vérité et ses principes artistiques la rattachent au groupe de la sculpture figurative indépendante. Elle honore plusieurs commandes publiques dont un Sanglier en bronze réalisé en 1949 et installé dans le Parc Wilson de Thionville ainsi que deux bas-reliefs ornant la fauverie du Jardin des Plantes à Paris. Outre le nu féminin, les animaux comptent parmi ses sujets de prédilection. Elle fréquente les zoos de la capitale où elle saisit lions, tigres et panthères sur le motif. La justesse anatomique de son travail évoque avec puissance la souplesse et la noblesse de ces grands fauves.

L’oeuvre sur papier que nous proposons est un travail d’étude sur un fauve. Ce sujet animalier est très à la mode durant l’entre-deux-guerres. Dans le sillage de Paul Jouve, son meilleur représentant, de nombreux artistes s’y essaient. Le tigre de Berthe Martinie peut être rattaché à cette époque et à cet engouement. Le repos de l’animal n’enlève rien sa force et à sa puissance suggérées par le trait rapide et sûr de la main de l’artiste. Elle retranscrit ici, en quelques lignes, la forte impression produite par la bête.

Collections publiques
Paris, Musée d’art moderne de la ville
Paris, Musée national d’art moderne - Centre Pompidou
Pau, Musée des Beaux-Arts
Bourges, Musée du Berry
Ottawa, Musée des Beaux-Arts du Canada

Expositions collectives choisies
Les Femmes artistes d'Europe exposent au Jeu de Paume, Paris, Jeu de Paume, 1937
Dessins de sculpteurs II, Paris, Galerie Malaquais, 2008 (source)
L’Animal moderne, Mont-de-Marsan, Musée Despiau-Wlérick, 2013-2014

Bibliographie choisie
Nadège Poisson, Berthe Martinie (1883-1958), créatrice de vie, Mémoire de Maîtrise, Bordeaux III, Université Michel de Montaigne, 2001
Prix: 800 €
credit
Artiste: Berthe Martinie (1883-1958)
Epoque: 20ème siècle
Style: Autre styles
Etat: Tache d'encre à droite ; micro trou en bas à gauche

Matière: Encre brune sur papier

Référence (ID): 594513
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
line

"AB/AC marchand d'art" Voir plus d'objets de cet antiquaire

line

"Dessins, Autre styles"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
line
facebook
pinterest
instagram
AB/AC marchand d'art
Dessin - Peinture - Sculpture - Photographie
Berthe Martinie (1883-1958) - Tigre au repos
594513-main-5ea84629e97f0.jpg
+33 7 89 43 79 03


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form