Petite Sculpture Miniature Ivoire Dieppe Femme Assise Polletaise XIXè Siècle flag

Petite Sculpture Miniature Ivoire Dieppe Femme Assise Polletaise XIXè Siècle
Agrandir les 9 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Petite Sculpture Miniature Ivoire Dieppe Femme Assise Polletaise XIXè Siècle"

Petite sculpture miniature en ivoire de Dieppe* représentant une femme dite "Polletaise" assise sur un tabouret,très grande finesse d'éxécution, d'époque XIXème siècle.
Cette sculpture est en bon état général.
A signaler : petit accident et manque sur le pied droit, infime trou (ancien) près de la ceinture, usures du temps, voir photos.
Spécimen en ivoire travaillé, antérieur au 1er juillet 1947 et de ce fait conforme au Règlement CE 338/97 du 09/12/1996 art.2-Wmc.
* Les ivoires de Dieppe
Les marins dieppois auraient découvert la Guinée avant les Portugais. En 1384, ils en auraient ramené une importante quantité d'ivoire, qui aurait été à l'origine de la vocation du port normand. La multiplication des ateliers ivoiriers donne vite à Dieppe une prépondérance en Europe dans le domaine des travaux de tabletiers. Au XVIIème, on fabrique toute sorte d'objets religieux, ou d'usage profane, comme boîtes, navettes, éventails, coffrets à mouches, à poudre, en passant par les instruments scientifiques tels que les boussoles, les cadrans solaires, sans oublier les célèbres râpes à tabac, ou "grivoises". Au XVIIIème, la nouvelle production est caractérisée par des ajourages, des objets tournés. De nombreux objets sont exécutés : étuis sculptés, guillochés, cannelés et découpés à la scie, tabatières, navettes pour les dames, couteaux, paniers, crucifix communs et autres crucifix "bien finis" et de toutes grandeurs, figures de saintes, éventails, billes et boules de billard, dés, jeux d'échec et de dominos. Il faut de plus mentionner les miniatures et portraits. La période révolutionnaire et le Premier Empire sont peu favorables au travail de l'ivoire. A la Restauration, la Comtesse de Berry s'y installe et la ville devient à la mode. Son goût pour le néogothique s'inscrit alors tant dans le mobilier que dans toute la production d'objets de toutes sortes. Le goût pour l'ivoire est très vif : on emporte en souvenir ou en guise de présent un ivoire de production locale. L'engouement se poursuit jusqu'en 1850. L'apparition du Celluloïd en 1869 porte un coup fatal à cet artisanat. Les ivoires de Dieppe sont très recherchés par les collectionneurs, en fonction de la qualité du décor et du thème.
Le tourisme balnéaire est un autre facteur de développement. Pour ces nouveaux acheteurs, les sculpteurs ivoiriers de Dieppe produisent de façon intensive les fameux «polletais» et « polletaises». Ces petites statuettes, apparues vers la fin du XVIIIe, montrent des gens du peuple. Leur étymologie vient du Pollet, quartier populaire de marins.
Dimensions
Hauteur 2,8 cm
Largeur 1,5 cm

Référence :820 14
Toutes les photos sont sur :
www.antiques-delaval.com

Prix : 150 €
Epoque : 19ème siècle
Style : Autre style
Etat : Bon état général

Matière : Ivoire
Largeur : 1,5 cm
Hauteur : 2,8 cm
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
wait...
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Luc de Laval Antiquités à Vannes" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Sculptures Os, Dents, Autre style"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Luc de Laval Antiquités à Vannes
Acheter et vendre vos antiquités sur www.antiques-delaval.com
Petite Sculpture Miniature Ivoire Dieppe Femme Assise Polletaise XIXè Siècle
02.97.01.27.77
06.09.70.26.39


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form