Adolphe Appian (1818-1898) Les Bords De l'Ain , Dessin Signé flag


Description de l’antiquite :

"Adolphe Appian (1818-1898) Les Bords De l'Ain , Dessin Signé"
Adolphe Appian (1818-1898)
Les Bords de l'Ain,
signé en bas à gauche
fusain et craie blanche sur papier
36 x 45 cm
En assez bon état : rousseurs en partie haute (principalement en haut à gauche), et en bas à droite, trace de pliure en bas à droite, voir photos svp Dans son cadre d'époque : 51 x 60 cm

Adolphe Appian a peint et dessiné plusieurs fois la rivière d'Ain, faisant de ces rives un de ses motifs de prédilection.
Il a vécu et travaillé dans le village de Rossillon à proximité.

Adolphe Appian (né sous le nom de Jacques Barthelemy Adolphe Appian le 23 août 1818 à Lyon, France, mort le 29 avril 1898 à Lyon) était un peintre paysagiste et graveur français. Il a changé son nom en Adolphe Appian à l'âge de quinze ans. Au même âge, Appian a fréquenté l'Ecole des Beaux-Arts de Lyon, une école d'art spécialisée dans la formation à la décoration des tissus par une industrie de la soie locale. Il a étudié sous Jean-Michel Grobon et Augustin Alexandre Thierrat. Plus tard, il ouvre un studio à Lyon et travaille comme graphiste. Il se rend à Paris pour terminer ses études et après avoir exposé une peinture et un dessin au fusain au Salon de Paris En 1852, Adolphe Appian rencontre Camille Corot et Charles-François Daubigny qui marqueront durablement son œuvre et sa carrière. Jusque-là, il était partagé entre la musique et la peinture ; désormais il se consacre principalement au second, adoptant le style de l'école de Barbizon. Il participe à l'Exposition universelle de 1862 à Londres. En 1866, Appian' s deux œuvres qu'il expose à Paris ont été achetées par Napoléon III et par la princesse Mathilde. Il peint au début de sa carrière des tableaux atmosphériques dans une palette monochrome des bords du Rhône et du sud de la France. En 1870, il change de style pour utiliser des couleurs brillantes et saisissantes dans ses peintures mais il continue toujours à faire des dessins au fusain ainsi que de petites eaux-fortes de paysages dans le style de Barbizon. A partir de 1863, il commence à produire des eaux-fortes, imprimées par Auguste Delâtre : il avait fait deux tentatives en 1853-1854, et produit un total de quatre-vingt-dix pièces. En tant que graveur, il a une influence certaine sur l'artiste américain Stephen Parrish. En 1885, il participe à la première exposition internationale du blanc et du noir, section "Fusains" et obtient la médaille d'honneur en or. Il obtient la médaille d'or au Salon de Paris de 1868 et participe à l'Exposition universelle de Paris de 1889. Appian fréquenta le village de Rossillon, alors apprécié des peintres, et passa de nombreux étés à Artemare, dans le Bas-Bugey, où il descendit à l'Hôtel Buffet. Il a peint de nombreux sites dans le Valromey. Ami des peintres de l'école de Barbizon, il effectue plusieurs séjours à Fontainebleau. Il est surnommé le « Charbon Delacroix ». Nommé chevalier de la Légion d'honneur en juillet 18926 , Adolphe Appian meurt à Lyon en 1898. Ses oeuvres sont conservées dans de nombreuses collections publiques.
Prix: 630 €
Artiste: Adolphe Appian (1818-1898)
Epoque: 19ème siècle
Style: Napoleon III
Etat: Bon état

Matière: Fusain et rehauts de craie blanche
Largeur: 45
Hauteur: 36

Référence (ID): 940684
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
line

"Remi Fremiot" Voir plus d'objets de cet antiquaire

line

"Dessins, Napoleon III"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
line
facebook
pinterest
instagram
Remi Fremiot
Tableaux et dessins anciens
Adolphe Appian (1818-1898) Les Bords De l'Ain , Dessin Signé
940684-main-62726f7c58636.jpg
0676497593


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form