Miroir Régence, Début Du XVIIIe Siècle, 1710 - 1720. flag


Description de l'antiquité :

"Miroir Régence, Début Du XVIIIe Siècle, 1710 - 1720."
Élégant miroir d’époque Régence en bois sculpté et doré, doublé de glaces et glacettes à pans biseautés; de forme quadrilatère rectangle en principal, il est augmenté d'un fronton pyramidal. Un visage féminin épanoui et souriant coiffé à la Fontange campe le décor en partie médiane d’un blason polylobé de ruban et de feuilles d’acanthes. De part et autre duquel, un chapiteau sculpté de profondes raies d’oves parachève ce décor ; surplombant de puissants épaulements. Ceux-ci ne sont qu’enroulements de feuilles d’acanthe, de guirlandes et de rinceaux sommés de coquilles et centrés d’enroulements intérieurs en queues de cochon ajourées. Lesquelles surgissent de feuillages pour s’épanouir en boutons de fleurs. La partie en principale est parcourue en périphérie d’une fine baguette à la Berain légèrement bombée parcourue d’un dense décor de fleurons alternés de plumets. Chacun des quatre angles est flanqué d’un écoinçon d’où émerge en biais vers le centre, une coquille sur un lit hachuré, ponctué de fleurons et plumés. Un second encadrement de deux baguettes à la Bérain, plus fines, foncées d’un bâtonnet de verre aux faces biseautées, forment quatre réserves. Celles-ci doublées de glacettes aux extrémités également biseautées. Ce jeu de réserves enchâsse la glace principale toute aussi biseautée. Celle-ci à l’image du bâtonnet et des glacettes, est issue d’une plaque de verre. Une plaque de verre plane doublée d’étain et de plomb plongés dans un bain de mercure afin de les y dissoudre. L’étain associé au plomb donnant alors ce côté chaud et lumineux au miroir dit «au mercure». L’ensemble du décor est unifié par une fine et élégante reparure qui concoure à l’aboutissement du travail de brunis et d'amatis des feuilles d’or du maître doreur tout en sublimant la puissance de celui du maître sculpteur. Au dos une semelle de bois brut vient s’imbriquer dans la feuillure intérieur de la baguette de périphérie afin de préserver la glace de l’humidité. On retrouve dans ce décor les beaux ornements classiques des arts décoratifs du début de la Régence encore en phase aux canons dits: Louis-quatorzien, disposés dans un équilibre cher à ce début de XVIIIème siècle. Période qui se distingue par la recherche du grandiose jusqu’à l’emphase, par la symétrie parfaite des motifs dans l’exécution des bois doré. Dimensions: Hauteur 205cm – largeur 113cm (110cm à la base).


Conditions générales de livraison :
Conditions générales de vente et de livraison : Le prix indiqué sur l'annonce inclut la livraison dans toute la France métropolitaine.
Pour l’Allemagne, la Belgique, l’Italie ou l’Espagne nous contacter pour un devis.
Pour les États-Unis, l’Europe extracommunautaire ou le reste du monde nous contacter pour un devis mais les taxes d’importation applicables dans chaque pays restent à votre charge.
L’emballage et le suivi du transport sont assurés par nous-mêmes ou par transporteurs professionnels spécialisés en Œuvres d’art.
Prix : 16000 €
Epoque : 18ème siècle
Style : Louis XIV - Régence
Etat : Parfait état totalement d'origine.

Matière : Bois sulpté et doré, doublé de glace et glacettes au mercure.
Largeur : 113cm / 44.49 inch
Hauteur : 205cm / 80.71 inch

Référence (ID) : 691911
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
line

"Serignan Antiquités" Voir plus d'objets de cet antiquaire

715348-main-600c53eee36dc.jpg
805087-main-60f2c1f034e86.jpg
419081-1.jpg
424766-1.jpg
786117-main-612b9aea123b0.jpg
line

"Miroirs, Louis XIV - Régence"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
line
facebook
pinterest
instagram
Serignan Antiquités
Meuble siège bois doré XVII XVIII tableaux de l'école provençale XX M
Miroir Régence, Début Du XVIIIe Siècle, 1710 - 1720.
691911-main-5fca40ace26cb.jpg
33 + (0)4 65 87 90 82
33+(0)6 07 40 65 70


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form