Tapisserie De Bruxelles à Décor Polychrome - Fin XVIIème flag

Tapisserie De Bruxelles à Décor Polychrome - Fin XVIIème
Agrandir les 8 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Tapisserie De Bruxelles à Décor Polychrome - Fin XVIIème"
Tapisserie de Bruxelles;
en laine et soieà décor polychrome représentant Achille parmi les filles de Lycomèdedans des architectures le toutdans une riche bordure ornée de fleurs, fruits, trophées, boucliers et profils dans les écoinçons.
D'après un cartonde Jan Van Orley pour les figures, et Aurèle Augustin Coppens pour les Frondaisons et fonds de paysages.
Bruxelles XVIIIème
Très grande fraicheur des couleurs.

Dimensions totale : 375 x 364 cm ...(dimensions en réduction de trame possibleH : 294 L : 362 cm )
Quelques restaurations / doublée.

Biographie :

Jan Van Orley : Fils de Pierre van Orley et descendant d’une famille active et bien connue dans le monde des arts duduché de Brabant, Jean van Orley commence sa carrière comme spécialiste desportraitsen miniature. Mais lebombardement de la ville de Bruxellesen1695par lemaréchal de Villeroyqui a causé des dégâts considérables dans leséglises- dont plusieurs sont en ruines – change son orientation. Van Orley reçoit de nombreuses commandes de peintures monumentales pour la restauration des églises et bâtiments civils.

Il compose également des tapisseries illustrant des thèmesmythologiques, dont une sérieà la ‘glorification des dieux’ dont l’une orne aujourd'hui le hall d'entrée duMusée des beaux-arts de Gand. Dans ce cas également l'influence des peintres ettapissiersde lacour de Franceest perceptible.
  • Historique :
  • Nous connaissons une suite de dix pièces de tapisserie de l'Histoire d'Achille qui furent sans doute tissées par la manufacture Van der Borcht pour la première fois entre 1726 et 1730. Mais l'essentiel de la production serait plus tardif et se situerait aux alentours de 1740-1750 avec la collaboration deJan Van Orley pour les figures, et Aurèle Augustin Coppens pour les Frondaisons et fonds de paysages.
    Notre tapisserie illustre:le chant 13 des Métamorphoses d'Ovide : Thétis, la mère d’Achille, connaissait la prédiction selon laquelle son fils devait mourir à la guerre. Pour l’empêcher de partir à la guerre de Troie, elle le déguise en fille et le cache parmi les filles de Lycomède. Ulysse démasque Achille en se déguisant en marchand et en mêlant aux colifichets féminins qu’il prétend vendre des armes, sur lesquelles Achille, sans réfléchir, se précipite aussitôt. Traditionnellement, dans cette scène, Ulysse est coiffé d’un turban de marchand oriental qui désigne sa ruse, tandis qu’Ajax, qui ne se doute de rien, est nu-tête. Déidamie, la jeune fille amoureuse d’Achille qu’elle découvre à ce moment être un homme, est représentée ici essayant des boucles d’oreille, face à Achille.
    Prix : 18000 €
    Epoque : 17ème siècle
    Style : Haute époque-Renaissance-Louis XIII
    Etat : Parfait état

    Matière : Laine et soie
    Longueur : 364
    Hauteur : 375

    Référence (ID) : 534658
    CONTACTER L'ANTIQUAIRE
    wait...
    Voir la galerie de cet antiquaire
    Imprimer fiche

    "Art et décoration interieur" Voir plus d'objets de cet antiquaire

    "Tapisseries, Haute époque-Renaissance-Louis XIII"

    Antiquités similaires sur Proantic.com
    Recevez notre newsletter
    Art et décoration interieur
    Boiseries - Mobiliers et Objets d'Art
    Tapisserie De Bruxelles à Décor Polychrome - Fin XVIIème
    06 62 68 43 67


    *Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

    Thank you! Your submission has been received!

    Oops! Something went wrong while submitting the form