Sculpture surréaliste par Robert Barley flag

Sculpture surréaliste par Robert Barley
Agrandir les 12 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Sculpture surréaliste par Robert Barley "
Sculpture figurant un personnage fantasmagorique créé à partir de matériaux de récupération, principalement os et ivoire. La tête en ivoire sculpté est coiffée d'un casque en métal argenté finement ciselé, orné de pattes de crustacés, de nacre, de petites perles et corps de cétoines dorées.
Le corps du personnage est créé à partir d'os et de cordelette tressée. L'ensemble repose sur trois pièces de passementerie réunies par de l'ivoire tourné. Socle à plaquettes d'ivoire sur quatre pieds boules en ivoire.
Hauteur de la sculpture 31 cm.
Œuvre protégée par un coffrage en acajou et verre.
Coffrage: hauteur 34 cm, largeur 23,5, profondeur 16 cm.

Pièce unique créée en 2010 par Robert Barley, né le 1er septembre 1945 à Lowestoft en Angleterre, décédé, il était artiste, antiquaire autodidacte, collectionneur et passionné d'objets d'art.
Robert Barley a commencé à sculpter dans les années 80, inspiré en visitant des amis artistes en Afrique du Sud.Il sculpte des produits naturels souvent avec des pierres précieuses. Il aime faire des curiosités. Ses idées lui viennent souvent de ses rêves, il les écrit et ensuite les sculpte.


Article du 11 août 2018 dans Antiques Trade Gazette

Robert est né le 1er septembre 1945, le troisième de quatre enfants, écrit Andy Jones. Il a fréquenté le Dartford Grammar school où il a été lié d'amitié par Mick Jagger - qui était tellement impressionné par la capacité de Robert à jouer deux enregistreurs simultanément qu'il l'a invité à rejoindre son groupe!

Cependant, rapidement ennuyé par cette situation, Robert est devenu membre actif de la Campagne pour le désarmement nucléaire (CND).

À la sortie de l’école, il a occupé divers emplois, mais sa passion pour la vente en vrac et les étals de bric-à-brac est rapidement devenu son moyen de gagner sa vie. Je me souviens qu'il m'ait dit qu'il avait commencé avec une valise pour transporter ses biens et qu'il avait emprunté 20 £ à son père.

Robert a commencé à négocier au Royal Standard à Blackheath, puis au Caledonian Road Market, avant d'ouvrir son magasin à Fulham High Street. Il a également pris position au marché de Portobello Road, où il a poursuivi ses activités jusqu'au début de l'année.

En plus d’être un antiquaire de premier plan ("antiquité royale", selon une récente émission télévisée), il était un artiste de talent, produisant d’extraordinaires sculptures surréalistes à partir d’objets trouvés, de pierres précieuses et d’antiquités déconstruites.

Robert était l'un des principaux exposants de nombreuses foires londoniennes et faisait partie du comité de sélection d'Olympia et de Battersea. Il portait souvent des tenues extraordinaires sur ces lieux, ce qui lui causait presque autant d'intérêt que son stock. Son absence aux prochains événements sera durement ressentie par ses collègues.

Le 21 septembre 2018, plus de 500 lots faisant partie de sa collection étaient proposés lors d'une grande vente publique à Londres.

On peut lire dans un article de TW Gaze publié le 11 septembre 2018:

«Robert Barley était totalement autodidacte sur les artefacts antiques, les objets d’art et les objets de collection. Il avait un intérêt divers et éclectique pour des objets du monde entier et était «sensible à l'esprit d'un objet plus qu'à son importance académique; il semblait avoir une sensibilité pour les choses ». Pendant ses jours de négoce, Robert était entièrement basé à Londres, y compris un stand le samedi sur le marché de Portobello Road et son célèbre magasin situé juste à côté de Fulham Palace Road (une partie de l'oasis et une partie de la grotte d'Aladdin), ainsi que des comités de sélection de plusieurs grands salons internationaux des antiquités à Londres. Il a également participé à des foires à Londres et son exposition multiculturelle unique a toujours attiré l’attention: son stand est un lieu à ne pas manquer.
Les cartes de visite de Robert arboraient toujours les mots «Never Boring» et c’est ce sous-texte qui définit une vente aux enchères d’articles de ses collections personnelles et de ses collections d’actions qui se dérouleront dans les salles de vente TW Gaze Diss le vendredi 21 septembre. Plus de 500 lots de tableaux, sculptures, meubles, textiles, éléments architecturaux et artefacts représentant plus de 2 000 ans de culture mondiale seront proposés à la vente dans le cadre d'un événement sur mesure organisé dans la salle Waveney récemment construite sur Roydon Road, dans le comté de Diss, dans le Norfolk.»


Article du 11 août 2018 dans Antiques Trade Gazette :

"Robert est né le 1er septembre 1945, le troisième de quatre enfants, écrit Andy Jones. Il a fréquenté le Dartford Grammar school où il a été lié d'amitié par Mick Jagger - qui était tellement impressionné par la capacité de Robert à jouer deux enregistreurs simultanément qu'il l'a invité à rejoindre son groupe!
Cependant, rapidement ennuyé par cette situation, Robert est devenu membre actif de la Campagne pour le désarmement nucléaire (CND).
À la sortie de l’école, il a occupé divers emplois, mais sa passion pour la vente en vrac et les étals de bric-à-brac est rapidement devenu son moyen de gagner sa vie. Je me souviens qu'il m'ait dit qu'il avait commencé avec une valise pour transporter ses biens et qu'il avait emprunté 20 £ à son père.
Robert a commencé à négocier au Royal Standard à Blackheath, puis au Caledonian Road Market, avant d'ouvrir son magasin à Fulham High Street. Il a également pris position au marché de Portobello Road, où il a poursuivi ses activités jusqu'au début de l'année.
En plus d’être un antiquaire de premier plan ("antiquité royale", selon une récente émission télévisée), il était un artiste de talent, produisant d’extraordinaires sculptures surréalistes à partir d’objets trouvés, de pierres précieuses et d’antiquités déconstruites.
Robert était l'un des principaux exposants de nombreuses foires londoniennes et faisait partie du comité de sélection d'Olympia et de Battersea. Il portait souvent des tenues extraordinaires sur ces lieux, ce qui lui causait presque autant d'intérêt que son stock. Son absence aux prochains événements sera durement ressentie par ses collègues."
Prix : 1100 €
Artiste : Robert Barley (1945-2018 )
Epoque : 20ème siècle
Etat : Très bon état

Matière : Ivoire, os, métal argenté, etc...
Largeur : 23,5 cm (vitrine)
Hauteur : 31 cm. vitrine 34 cm
Profondeur : 16 cm (vitrine)
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Ajouter cet objet à votre sélection
Suivre cet antiquaire
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"Antiquités Alain Giron" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Sculptures Os, Dents, Autre style"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
Antiquités Alain Giron
Antiquaire Généraliste, Objets D'art
Sculpture surréaliste par Robert Barley
02 54 97 46 00
06 07 57 86 68


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form