Gravure d'Après Vernet Gravé Par Balechou Vers 1750 flag

Gravure d'Après Vernet Gravé Par Balechou Vers 1750
Agrandir les 5 photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Gravure d'Après Vernet Gravé Par Balechou Vers 1750"
Gravure à l'eau forte et burin représentant la Tempête (Un navire vient heurté un rocher et s'abime dans les flots, à droite au premier plan, deux hommes s'efforcent de remmener une femme évanouie. Sous un arc antique bâti sur le roc , à gauche des groupes contemplent le désastre et les sauveteurs, tandis que l'orage gronde et qu'un éclair sillonne le ciel, derrière le phare qui se dresse au fond de la composition.
En marge de part et d'autre d'un écusson aux armes : dédié à Monseigneur // michel Ferdinand d'Albert d'Ally // duc de Chaulnes, Pair de France..." au dessus de la dédicace :" tiré du cabinet de Me Poulhanes Ecuyer, négociant à Marseille.
Bon état général (papier légèrement jauni, à gardé ses marges, pas de déchirure, pas de restauration)
Cadre en bois doré ancien.
Dimension de la vue : L: 58 cm X l : 51 cm
Dimension du cadre : L : 66 cm X l : 59 cm
Travail du milieu du 18 ème siècle graveur J.J. Balechou d'après un tableau de J. Vernet.
Historique :
Jean Joseph Balechou né à Arles le 11 juillet 1715 est le fils de Jean Gatien Balechoi originaire de Tours et de l'Arlésienne Catherine Chauvin. Il aurait d'abord étudié la peinture avec l'Arlésien Philippe Sauvan, peintre à Avignon. Il apprend ensuite la gravure à Avignon chez Jean Michel graveur de cachets et d'Ex-Libris. L'acte mettant à ces trois années d'apprentissage chez Michel est daté du 3 octobres 1734. Il poursuit sa carrière à Paris où il rentre dans l'atelier de Jacques Philippe Lebas puis dans celui de François Bernard Lépicié. Ses premiers travaux concernent une trentaine de gravures représentant divers ornements, cheminées, consoles, tables etc... d'après Thomas Lainée te René Viar, ainsi que des scènes de genre d'après Etienne Jeurat et Michel François d'André-Bardon.
En 1735 il réalise une gravure du tableau de Philippe Sauvan figurant l'archevêque d'Arles Mgr de Janson et deux portraits de Voltaire d'après jean Etienne Liotard vers 1745 et Quentin de La Tour en 1748.
Il est reçu à l'académie royale de peinture et de sculpture le 29 Mars 1749 grace à la reproduction du portrait du roi de Pologne, Frederic-Auguste II de saxe réalisé en 1715 par Hyacinthe Rigaud et destiné à la galerie de Dresde. Ce portrait donne leieu à un procès retentissant. L'artiste étant accusé par Théodore de Leu , agent du roi de Pologne d'avoir gardé plus d'épreuves que le nombre convenu. Le procès fut long, mais Balechou resta membre de l'académie de peinture. Le président de la société vauclusienne des amis des arts, Jules belleudy, a montré dans une étude parue en 1914, le peu de fondement de la réprobation due à ce procès.
A la suite de ce procès Balechou retourne à Avignon en 1753, où il continue à travailler. Il grave des tableaux de Joseph vernet notamment les baigneuses et la Tempête dont les peintures étaient détenues par un négociant Marseillais. Il grave également d'après Joseph vernet , le calme qu'il dédit au marquis de Marigny, directeur général des bâtiments du Roi. La gravure de la tempête est très appréciée, et en particulier du peintre J. Vernet lui même qui lui écrit "cette estampe a remplie mon attente, vos recherches sont infinies et demandent un exament et beaucoup de savoir pour en comprendre toute la beauté...je suis présentement impatient que cette estampe soit répandue dans le monde pour votre gloire et la mienne" En 1763 Vernet offre à Balechou de graver des marines "il n'est qu'un Balechou en France, je ne suis pas content de mes autres marines depuis que j'ai vu les votres, si vous voulez vous charger de ce travail, il vous reviendrait un très grand avantage à mes peintures, une très grande gloire"
IL meurt à Avignon le 8 août 1764, empoisonné dit il, par un remède qu'il avait imprudemment préparé. En 1878 le marquis de Chènevières , directeur des Beaux Arts, passe commande pour 2400 frs au sculpteur Arlésien Guillaume Dieudonné d'un buste de marbre représentant Balechou et actuellement au musée Réattu.



Prix : 590 €
Artiste : Balechou
Epoque : 18ème siècle
Etat : Bon état

Matière : Papier
Longueur : 66 cm
Largeur : 59 cm
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Ajouter cet objet à votre sélection
Suivre cet antiquaire
Voir la galerie de cet antiquaire
Imprimer fiche

"MB ANTIQUE" Voir plus d'objets de cet antiquaire

"Gravures - Estampes, Louis XV - Transition"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
MB ANTIQUE
Antiquaire généraliste
Gravure d'Après Vernet Gravé Par Balechou Vers 1750
06 03 53 92 83


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form