Joseph Lépine (1867-1943) flag

Joseph Lépine (1867-1943)
Click to enlarge the 5 pictures.

Object description :

"Joseph Lépine (1867-1943) "
Assez rare huile/panneau de Joseph Lépine représentant le quai des Chartrons à bordeaux, circa 1925/30, signée en bas à gauche.
format hors cadre 42x55cm.
En effet il s'agit d'une belle oeuvre post-impresssionniste à tendance pointilliste par Joseph Lépine, qui représente une assez rare vue de bordeaux au quai des Chartrons ( voir une vue de ce même quai de nos jours en dernière photo).
Car même si Lépine était bordelais, les vues de bordeaux sont finalement assez peu courantes dans son oeuvre. Il s'agit d'un tableau de sa période bordelaise, circa 1925/1930, l'artiste emploie alors une touche légèrement divisée, qui lui est propre, tout comme sa palette, très particulière, faite de tons d'ocres, de jaunes, verts tendres ou bleus ciel, que viennent contrastés de légères touches de pourpre ou teintes plus foncées.
Lépine est né à rochefort sur mer, puis rejoint bordeaux où il devient l'élève de Louis Cabié; peu de temps après il monte étudier à Paris. Son premier voyage date de 1899, ce sera venise.Le nouveau siècle apporte une satisfaction à Lépine qui devient Membre associé de la Nationale des Beaux-Arts à partir de 1901. Puis nous ne savons rien de marquant jusqu'au 26 août 1904 où un deuil dramatique déchire la vie familiale : Marie-Madeleine, la sœur cadette de Joseph, meurt subitement à l'âge de 35 ans.En février 1905, Lépine adhére à la Société des Indépendants. Il peint dans le Midi, puis en Bretagne et en Corrèze, mais en gardant un lien toujours très vivant avec la vie picturale de Paris. Lépine plantera par la suite son chevalet dans de nombreuses régions comme la Dordogne, le Pays-basque, l'Auvergne puisqu'il viendra peindre à Murols, fief de victor Charreton. Il parle de "dix-sept années" d'une certaine présence à Montparnasse (probablement 1897 à 1914), et il dit avoir connu "Gromaire, Matisse, Guérin, Dunoyer de Ségonzac, et surtout Paul Signac". Il évoque par ailleurs des voyages à Bruges et Venise, et ses nombreuses lectures.Si la carrière de Joseph Lépine s'était arrêtée là, avant la Grande Guerre, nous pourrions avoir de lui l'image d'un "petit Maître", avec une très belle maîtrise technique et quelques superbes morceaux de peinture, ce que nous pouvons appeler sa "première maturité"... Mais sa création s'est poursuivie, prenant une grande liberté avec la couleur, trouvant des écarts subtils avec la perspective, et on est frappé par le contraste entre la pauvreté de son existence concrète et la magnificence de son art. Avec sa série des Cathédrales, et l’introduction d’une couche de préparation sur son support, coïncide le début des années bordelaises, où l’élaboration, centrée sur la matière et la facture, s’est accompagnée d’un investissement de la gravure et du monotype. Le bouquet final comporte une majorité de paysages de la région de Bordeaux, autour de Branne et Saint-André-de-Cubzac, Baurech et Langoiran. Mais le passage de Lépine aux Indépendants de Bordeaux est marqué par l'envoi de cinq figures dont un Nu , c'est aussi la période où il réalise deux Portraits de sa sœur et son Autoportrait , et où il donne une place beaucoup plus importante aux personnages dans ses paysages. Les natures mortes perdent la place majeure qu'elles ont gardé longtemps;Lépine repart à Paris à la fin de 1942, à l'âge de 75 ans. Il s'installe dans un hôtel de l'Île Saint-Louis;A quelques semaines de sa mort, dans le froid et la solitude dont témoignent ces lettres de Paris, Lépine dresse l'une de ses dernières esquisses sur le drap qui lui sert de toile, et dont le bord porte encore les initiales brodées de son précédent usage.il meurt, à Paris, le 23 juillet 1943.
Aujourd'hui ses oeuvres demeurent très recherchées des amateurs et il possède une jolie cote internationale.L'établissement du Catalogue raisonné se poursuit, et les amis et défenseurs de Joseph Lépine peuvent entrer en lien avec le site de Philippe GREIG d'où ont été tirées ces quelques lignes biographiques.
Ce panneau est en bon état, livrée dans un cadre moderne, dont je mettrai des photos ultérieurement, ainsi que d'autres de l'oeuvre de meilleure qualité quand j'en disposerai.
garanti authentique.
Comme je l'ai signalé dans mes dernières annonces, l'actualité très particulière du moment ne permet pas d'expédition ni de visites à ma galerie puisque fermée (covid-19) ; je propose donc aux personnes intéressées et à mes clients de me contacter par mail ou téléphone afin de réserver une oeuvre et de trouver un arrangement avant qu'une expédition ou une remise en main propre deviennent possible. Merci de votre compréhension.
Price:1390 €
Artist : Joseph Lépine (1867-1943)
Period:20th Century
Style:Modern Art
Condition : Très bon état

Material : Huile sur panneau
Length: 55
Height : 42
Contact Dealer
wait...
Go to the dealer's gallery
Print

"Galerie Laurent Goudard" see more objects from this dealer

"Painting Landscape, Modern Art"

more objects on Proantic.com
Subscribe to newsletter
Galerie Laurent Goudard
Tableaux 19ème et Modernes, Spécialiste de l'Ecole de Crozant
Joseph Lépine (1867-1943)
0555 333 777
06 22 24 11 48


*We will send you a confirmation email from info@proantic.com Please check your messages, including the spam folder.

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form