This object was sold

Johann Heinrich Roos (1631-1685) Farmers Driving Their Cows, Comte Van Suchtel Collection

Johann Heinrich Roos (1631-1685) Farmers Driving Their Cows, Comte Van Suchtel Collection
pictures.

Object description :

"Johann Heinrich Roos (1631-1685) Farmers Driving Their Cows, Comte Van Suchtel Collection"
LIQUIDATION TOTALE AVANT FERMETURE.

Ancien prix : 1600 euros.
Nouveau prix NON NEGOCIABLE : 980 euros.
Expédition en colissimo recommandé pour la France: 30 euros.

JOHANN HEINRICH ROOS
(1631-1685)

«Couple de Fermiers Conduisant Leurs Vaches»

Dessin à l’encre et au lavis
Signé en bas à droite «JHROOS . Fe: »

Cachet de collection S couronné en bas à gauche pour le comte Jan Pieter van Suchtelem (1751-1836) reproduit sous le numéro L.2332 de l’ouvrage de référence de Frits Lugt, Les Marques de Collections de Dessins & d’Estampes, 1921.

XVIIème siècle.

Cadre baguette en bois doré d’époque moderne (étiquette de l’encadreur Maurice Corvée, 9 rue Saint-Louis à Saint-Germain-en-Laye)
Provenance:
Collection particulière, très bel hôtel particulier, rue Jeanne d’Arc à Saint-Germain-en-Laye.

Dimensions:
Dessin seul: Hauteur 31 cm x longueur 38,8 cm.
Cadre: hauteur 49,5 cm x longueur 56,7 cm.

Johann Heinrich Roos (29 septembre 1631 - 3 octobre 1685) est un peintre allemand, originaire d'Otterberg et mort à Francfort-sur-le-Main.
Issu d'une famille de tisserand, il vint très jeune à Amsterdam où ses parents avaient émigré à cause de la guerre de 30 ans. À 9 ans, il fut placé auprès de Karel Dujardin pendant sept ans puis près d'Adriaan de Bye. Son frère cadet, Théodore Roos, fut également peintre.
Il séjourna peut-être en Italie entre 1650 et 1654, comme certains auteurs le rapportent. C'est là qu'il se serait familiarisé avec la tradition de peintres animaliers.
Il est nommé en 1664, peintre à la cour de l'électeur palatin Charles-Louis (Karl Ludwig Von der Platz). Insatisfait de ses conditions de travail, il s'établit à Francfort en 1667 et en devint citoyen en 1668. Il y connut un grand succès.
Il eut plusieurs enfants qui devinrent peintres comme lui. Philip Peter dit Rosa da Tivoli, peintre et graveur né à Francfort-sur-le-Main en 1655 et mort à Rome en 1706 ; Johann-Melchior, né à Francfort-sur-le-Main en 1658 et mort dans cette même ville en 1731 qui fut élève de son père ; et Franz.
Il perdit tout dans l'incendie de sa maison et mourut en tentant de sauver ses biens le 3 octobre 1685.
Marqué par les pastorales de Berchem, il s'est particulièrement illustré dans la peinture de paysages peuplés d'animaux. Il fut reconnu comme portraitiste mais était plus apprécié comme peintre animalier. C'était était pourtant certainement un des meilleurs portraitistes allemands de son temps. Il a peint des princes, de nobles dames, des officiers et aussi des gens de la classe moyenne.

*******************************************

Comte J. P. van SUCHTELEN (1751-1836), général et diplomate russe, St. Pétersbourg:
Le comte Jan Pieter van Suchtelen, hollandais de naissance, fit ses études à l'université de Groningue et entra dans l'armée, dans le génie, en 1768. Il resta aux Pays-Bas jusqu'en 1783, époque où il fut appelé en Russie sur la proposition du comte Morkoff. Là il fit une carrière rapide : général-major en 1789 et général en 1799 sous l'empereur Paul. Il forma les officiers du génie et combattit dans les guerres de 1789-1793, puis participa à la campagne de 1805. Bien que plutôt diplomate à partir de 1807, il joua encore un rôle important dans la prise de Sveaborg en Finlande, en 1809, et figura dans la bataille de Leipzig en 1812. A partir de 1814 il fut ambassadeur de Russie près de la cour de Suède et mourut dans ce pays, dans sa propriété d'Uriksdal.
Un contemporain (Wiegel), fait de lui le portrait suivant : « Cet homme était d'un savoir terrible, mais si modeste, qu'il ne songeait non seulement à en effrayer, mais même en étonner personne. Toutes les mathématiques, toutes les branches de la littérature, la philosophie, la théologie, tout lui était également familier ; en matière d'art, il possédait un goût sûr et délicat. » Aussi réunit-il une importante collection de tableaux, d'estampes, de dessins et une superbe bibliothèque où abondaient les livres rares et les manuscrits, une collection remarquable de cartes, des monnaies et médailles, etc. Le grand-duc Nicolas raconte dans son ouvrage Portraits russes n° 121 que le comte van Suchtelen habita dans ses dernières années le palais Michel, où il avait un appartement à lui, et où l'ancienne salle du trône de Paul Ier était occupée par ses collections artistiques et sa bibliothèque. Sa belle collection d'estampes, 5000 numéros, fut achetée plus tard par le collectionneur Alferoff, et ses dessins, comprenant de très bonnes feuilles, passèrent en vente à Paris en 1862. Plusieurs de ses Rembrandt se retrouvèrent plus tard dans la collection du peintre hollandais Remy van Haanen, de Vienne (vente 1894). Une partie de ses livres anciens se trouvent à la bibliothèque publique de St. Pétersbourg.
VENTE du 4 juin 1862 à Paris (expert Blaisot). Dessins anciens et modernes de diverses écoles et époques. 149 numéros, dont 8 seulement pour les estampes, tous les autres pour les dessins, vendus souvent trois ou quatre par numéro. Les écoles hollandaise, flamande, française et italienne étaient les mieux représentées.

APRES TROIS ANS DE PROCEDURE, LE PROCES OPPOSANT LA GALERIE DESARNAUD AU PROPRIETAIRE A EU LIEU AU TRIBUNAL DE COMMERCE DE PARIS LE 9 AVRIL, LE VERDICT A ETE DE NOUVEAU REPORTE AU MOIS DE NOVEMBRE, JUSQU’A CETTE DATE LA BOUTIQUE RUE DE BEAUNE RESTE OUVERTE AUX HORAIRES HABITUELS.

LIQUIDATION TOTALE AVANT FERMETURE.
Suite à un non-renouvellement de bail et à l’explosion des loyers des boutiques parisiennes, la galerie rue de Beaune fermera ses portes dans le courant de l’année 2019.
L’ensemble du stock (plus de 1500 objets d’art, tableaux, dessins, gravures, orfèvrerie, meubles…) sera mis en ligne régulièrement sur PROANTIC.
Les frais de transports seront à la charge de l’acquéreur. Livraison gratuite possible sur Paris et proche banlieue à l’exception des meubles.
Sur simple demande, la galerie sera ouverte les matins, les lundis et dimanches, les jours fériés.
Tous les objets n’étant pas exposés à la galerie, merci de prévenir à l’avance si vous souhaitez venir voir l’objet.

View more from this dealer

View more - drawings

Contact Dealer
Subscribe to newsletter

DESARNAUD
first half of the nineteenth century : paintings, drawings, works of art

Johann Heinrich Roos (1631-1685) Farmers Driving Their Cows, Comte Van Suchtel Collection
06 95 56 02 98


*We will send you a confirmation email from info@proantic.com Please check your messages, including the spam folder.

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form