François Flameng (1856-1923) Genre Scene Under The Empire, Engraving flag


Object description :

"François Flameng (1856-1923) Genre Scene Under The Empire, Engraving"

François FLAMENG (1856-1923)

«Scène de Genre sous l’Empire»

Très belle gravure en couleur représentant des élégantes donnant à manger à des oiseaux devant deux jeunes femmes assises à coté d’un militaire.

Gravure signée en bas à droite «François Flameng»

Très beau cadre d’origine couleur acajou et moulures dorées à décor de rosaces et palmettes.

Etiquette au dos de la célèbre maison Goupil & Cie, 24 boulevard des Capucines à Paris.

VERS 1880-1900.

Dimensions:
Scène seule: hauteur 22 cm x longueur 30,1 cm.
Cadre: hauteur 45,7 cm x longueur 52,5 cm.

François Flameng, né le 6 décembre 1856 à Paris, où il est mort le 28 février 1923, est un peintre, graveur et illustrateur français.
Fils du célèbre peintre et graveur Léopold Flameng (1831-1911), François Flameng fait sa scolarité secondaire au lycée Louis-le-Grand. Apprenant la peinture auprès de son père, il entre à l'École des beaux-arts de Paris dans l'atelier d'Alexandre Cabanel (1823-1889), puis dans celui de Pierre Edmond Alexandre Hédouin (1820-1889) et de Jean-Paul Laurens (1838-1921).
Dès 1870, il réalise plusieurs planches de reproductions d’œuvres des peintres Alfred Sisley (1839-1899), Édouard Manet (1832-1883) et Claude Monet (1840-1926) pour le catalogue de la galerie Durand-Ruel. En 1875, il débute au Salon avec sa toile Le Lutrin.
Flameng se marie, le 30 novembre 1881, à Neuilly-sur-Seine avec Henriette Turquet dont les parents sont Edmond Henri Turquet (1836-1914), sous-secrétaire d'État aux Beaux-Arts et Octavie de Montgomery (1834-1881).
Ami du peintre américain John Singer Sargent et de Paul Helleu, il établit son atelier et son domicile vers 1900, au 16 rue de la Glacière à Paris.
En 1891, il conçoit des esquisses pour le premier billet de banque français en quadrichromie, d'une valeur faciale de 1 000 francs. Il est exécuté en 1897, mais ne sera pas émis. Le dessin servira dans des couleurs différentes à la réalisation du billet de 5 000 francs, dit le 5000 francs Flameng, qui est mis en circulation de 1938 à 1945.
Apprécié par le tsar Alexandre III, qui lui a acheté le tableau intitulé : Baignade des dames de la cour au XVIIIème siècle, il est invité durant l'année 1894 à Gatchina en Russie pour y exécuter une série de portraits de personnalités aristocratiques de la cour impériale.
De 1895 à 1897, François Flameng participe à la décoration de la nouvelle salle Favart du théâtre national de l'Opéra-Comique à Paris, reconstruite après le deuxième incendie du 25 mai 1887, en collaboration de Benjamin Constant, Henri Gervex, Albert Maignan et Luc-Olivier Merson. La salle est inaugurée le 7 décembre 1898.
En 1900, il exécute le panneau décoratif Paris pour la grande salle du restaurant « Le Train bleu » de la gare de Lyon à Paris.
François Flameng est nommé professeur à l'École des beaux-arts de Paris en 1905. Il devient membre de l'Académie des beaux-arts cette même année, en remplacement de William Bouguereau. Il est le président d'honneur de la Société des peintres militaires français.
En 1914, François Flameng est parmi les premiers peintres des armées à rejoindre les missions aux armées. Il a une préférence pour les scènes historiques, mais peint avec autant d'aisance les scènes de genre et les portraits de personnalités de son époque, ce qui lui assure une renommée importante.

**************************************

Goupil & Cie est l'un des principaux marchands d'art et éditeurs français du XIXème siècle, dont le siège se trouvait à Paris. Peu à peu, la société a établi un commerce mondial de reproductions de peintures et de sculptures avec un réseau de succursales et d'agents à Londres, Bruxelles, La Haye, Berlin et Vienne, ainsi qu'à New York et en Australie. La figure principale était Adolphe Goupil (1806-1893), dont la fille Marie a épousé le célèbre peintre Jean-Léon Gérôme.
La maison Adolphe Goupil est d'abord fondée en 1827, puis en collectif avec Henry Rittner en 1829, quand l'éditeur Adolphe Goupil, descendant de la célèbre famille de peintres Drouais, et le marchand d'estampes Henry Rittner se rencontrent par l'entremise du peintre de paysages marins, Charles Mozin, et s'associent pour se consacrer à l'impression et à l'édition d'estampes originales (gravures et lithographies) au boulevard Montmartre à Paris. Grâce à la famille de Rittner, installée à Dresde, la compagnie a dès le début une portée internationale.
Elle reproduit essentiellement des estampes suivant les procédés traditionnels de taille-douce et de lithographie pour produire des œuvres de maîtres tels que Murillo, Michelange, Raphaël, Titien, Véronèse, ainsi que les peintres qui exposent au Salon de peinture et de sculpture (Paul Delaroche, Ingres, Achille Devéria, Dominique Papety, Charles Jalabert, Ary Scheffer, Horace Vernet, etc.).
Après la mort de Rittner, Goupil forme un partenariat avec Théodore Vibert qui est officialisé à Paris en 1842.
Dans un mouvement novateur, la firme ouvre ses portes à New York en 1848 sous le nom de Goupil, Vibert et Cie.
Adolphe Goupil forme Goupil & Cie en 1850. Au cours des 34 années suivantes, les associés sont Adolphe Goupil, de 1850 à 1884, Alfred Mainguet (1850–1856), Léon Goupil (1854–1855), Léon Boussod (1856–1884), Vincent van Gogh (1861–1872), Albert Goupil (1872–1884) et René Valadon (1878–1884). Jusqu'en 1861, l'entreprise se concentre sur l'achat, la vente et l'édition de tirages.
En 1884, Adolphe Goupil prend sa retraite et la société est à nouveau transformée et renommée Boussod, Valadon & Cie, successeurs de Goupil & Cie.
Créé en 1991, le Musée Goupil - Conservatoire de l'image industrielle est destiné à présenter les archives de la maison Goupil & Cie et montrer l'évolution de la mécanisation de la production des images est au centre de sa mission. Le musée fonctionne actuellement comme un cabinet d'arts graphiques. Les collections Goupil conservent 70 000 photographies, 46 000estampes, 7 200 matrices (cuivres gravés, pierres lithographiques, blocs typogravures et chromotypogravures, négatifs sur verre), 1 000 livres et revues illustrées.


Price: 680 €
Artist: François Flameng (1856-1923)
Period: 19th century
Style: Napoleon 3rd
Condition: Excellent condition

Material: Paper
Length: 52,5 cm cadre compris
Height: 45,7 cm cadre compris

Reference: 459790
Contact Dealer
line

"DESARNAUD" See more objects from this dealer

line

"Prints - Engravings, Napoleon 3rd"

More objects on Proantic.com
Subscribe to newsletter
line
facebook
pinterest
instagram
DESARNAUD
first half of the nineteenth century : paintings, drawings, works of art
François Flameng (1856-1923) Genre Scene Under The Empire, Engraving
459790-1.jpg
06 95 56 02 98


*We will send you a confirmation email from info@proantic.com Please check your messages, including the spam folder.

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form