5 Publications About The Last Bourbons, Restoration Era flag

5 Publications About The Last Bourbons, Restoration Era
Click to enlarge the 8 pictures.

Object description :

"5 Publications About The Last Bourbons, Restoration Era"


Rare lot de 5 journaux ou publications sur les grands événements vécus par les derniers Bourbons sous la Restauration:

- Journal des Débats Politiques et Littéraires du lundi 17 juin 1816 avec un article relatant le mariage du duc de Berry avec la princesse Marie-Caroline de Bourbon-Siciles.

- La Quotidienne du mardi 15 février 1820, relatant l’assassinat du duc de Berry, édition de deuil avec les bordures noires et la frise de fleurs de lys.

- Mandements de Monseigneur l’Evêque de Cahors Guillaume-Balthasar Cousin de Grainville pour la célébration d’un service solennel pour le repos de l’âme de Monseigneur le duc de Berry.

- Mandements de Monseigneur l’Evêque de Cahors Guillaume-Balthasar Cousin de Grainville pour un Te Deum solennel pour la naissance du duc de Bordeaux.

- Mandements de Monseigneur l’Evêque de Cahors Guillaume-Balthasar Cousin de Grainville pour un Te Deum solennel pour le sacre du roi Charles X.

EPOQUE RESTAURATION.


************************************************************

EXTRAITS du JOURNAL DES DEBATS DU LUNDI 17 JUIN 1816:

«Paris, 16 juin.
C'est un spectacle bien fait pour exciter au plus haut degré l'intérêt de la nation, que ce mariage qui offre tant de nouveaux motifs de consolation pour le passé et de sécurité pour l'avenir....etc...etc.......
(Grand article de Charles Nodier)

......................................

Dès ce matin , on avoit pu remarquer un grand nombre de drapeaux blancs ornés de fleurs de lis et de devises , arborés aux fenêtres dans les rues où devoient passer les processions , comme si les habitans de Paris eussent voulu par là témoigner leur reconnoissance au monarque vertueux qui a rendu à la religion ses solennités...etc....
Le temps, sombre le matin, et pluvieux sur le midi, étoit à trois heures devenu de la plus grande beauté. Dès quatre heures le canon de Vincennes s'est fait entendre, et bientôt la tête du cortège est arrivée à la barrière de Trône.
En avant, marchoit l'état-major de la place, puis successivement :
Un détachement des gardes nationales à cheval des départemens environnans ,
Un régiment de dragons,
Les hussards de Berry,
L'état-major de la garde nationale, et à sa tête le brave et loyal duc de Reggio......etc..
Et enfin la calèche du Roi, dans laquelle S.M. avoit à sa gauche MADAME, duchesse d’Angoulême, et devant elle Mgr. le duc de Berry et sa nouvelle épouse, brillante de jeunesse et de fraîcheur. LL.AA.RR. Monsieur et Mgr. le duc d'Angoulême étoient l'un et l'autre à cheval.
Le magnifique corps des grenadiers à cheval de la garde, des détachemens de gendarmerie, et des voitures de suite en grand nombre fermoient le cortège....etc.....
Il étoit près de six heures et demie quand le Roi est rentré aux Tuileries par la porte principale de Louvre. S.M. a conduit Mme la duchesse de Berry jusqu'au pavillon Marsan, et est ensuite revenue au pavillon de Flore.
...etc.......à sept heures et demie, S.M. a paru à la fenêtre, et a été accueillie par les plus vives acclamations ; elles ont recommencé lorsqu'à côté de S.M. a paru la jeune duchesse de Berry ....etc........etc...


********************************************************


EXTRAITS de LA QUOTIDIENNE DU MARDI 15 FEVRIER 1820:

«Paris, le 14 fevrier.
Attentat commis hier sur la personne de S.A.R. le duc de Berry.
L'exécrable attentat commis hier sur la personne d'un Bourbon a porté la plus profonde consternation dans le coeur de tous les vrais Français ; jusqu'à cinq heures du matin, nous avions conservé quelques espérances, mais tout s'est évanoui ; il ne nous reste plus qu'à retracer les détails d'un crime qui va plonger dans le deuil et la France et l'Europe entière.
M. le duc de Berry, assistait hier à la représentation de l'Opéra ; il est sorti de sa loge à onze heures moins deux minutes, avant le dernier acte du ballet pour reconduire madame la duchesse à sa voiture : madame la duchesse désirant se retirer sans attendre la fin du spectacle.
Le prince avait accompagné son auguste épouse jusqu'à la portière ; déjà Madame la duchesse était dans son équipage ; l'un de ses valets allait relever le marche pied , le prince disait adieu à la duchesse , lorsque se retournant , pour rentrer dans le couloir qui conduit à sa loge , il est atteint par l'assassin qui passant derrière lui avec la rapidité de l'éclair , le frappe , sous le sein droit et s'enfuit vers la rue Richelieu , s'échappant ainsi entre les sentinelles qui .....etc
Le prince s'écrie : je suis mort ! il porte lui-même la main à la blessure, et retire le fer meurtrier. Ce fer n'est ni un tire-pointe, ni un tranchet, mais une lame plate de stylet à deux tranchans , et avant un manche de bois grossier.
M. le comte de Clermont, aide-de-camp du prince, court l'un des premiers pour atteindre l'assassin qui a été arrêté près l'arcade Colbert.
L'assassin est traîné au corps-de-garde...etc.. M. le comte de Clermont lui adresse le premier la parole et lui dit : monstre, qui a pu te porter à commettre un pareil attentat contre un prince de la famille des Bourbons ?
L'assassin répond : Les Bourbons sont les plus cruels ennemis de la France....etc..........etc.....
Madame la duchesse, aux cris de son époux, s'élance de sa voiture , et se jette dans les bras du prince qui déjà ne pouvait plus se soutenir ; en un instant la duchesse est couverte de sang de son malheureux époux.
On monte le prince....etc...etc....
Le prince a rendu le dernier soupir à six heures et demie ce matin, au milieu de toute la famille royale
....etc....etc...
Le corps de S.A.R. le duc de Berry a été transporté, sur les sept heures du matin, au louvre où il doit être embaumé...etc......»


Price : 390 €
Period:19th century
Style:Louis Philippe, Charles 10th
Condition : En l'état

Material : Papier

Reference : 459744
Contact Dealer
wait...
Go to the dealer's gallery
Print

"DESARNAUD" see more objects from this dealer

"Ancient Books, Louis Philippe, Charles 10th"

more objects on Proantic.com
Subscribe to newsletter