Claude Vignon (Tours 1593 - Paris 1670), La Diseuse De Bonne Aventure flag


Description de l’antiquite :

"Claude Vignon (Tours 1593 - Paris 1670), La Diseuse De Bonne Aventure"
Claude Vignon (Tours, 1593 - Paris, 1670)
La Diseuse de bonne aventure

Peinture à l'huile sur toile (65 x 84 cm. - dans le cadre 94 x 113 cm.)

L'ouvrage est accompagné d'une étude critique rédigée par le prof. Emilio Negro (Bologne)

Tous les détails relatifs à cette peinture peuvent être consultés à l'adresse suivante - lien -

Le sujet immortalisé dans cette peinture intrigante, intitulée "La Diseuse de bonne aventure", est une scène de la vie quotidienne que nous aurions souvent vue dans les rues bondées du centre de Rome à l'époque.

Les protagonistes de la toile sont une jeune diseuse de bonne aventure et un noble bien habillé qui se laisse prédire en lisant la main. Le monsieur, qui écoute curieusement la réponse et avec un soupçon de malice tient son collier en or dans ses mains, est entre-temps dévalisé par un complice de la femme, bien décidé à sortir le porte-monnaie de sa poche.

Bien que ce type de peintures ait été destiné à la décoration des résidences des aristocrates romains, qui, avec un soupçon d'autodérision, se sont vus dans la figure du malheureux grullo, ils étaient en réalité des précurseurs de messages moralisateurs. Parmi les nombreuses propositions il y avait certainement la mise en garde envers le désir de connaître son destin sans respecter la priorité de la volonté divine qui le détermine, en s'appuyant pour cela sur des charlatans rusés.

Il faut dire que, même si plus de quatre siècles se sont écoulés et que certaines dynamiques ont naturellement changé, ce sujet apparaît extrêmement actuel.

Clairement inspiré de la Buona Ventura peinte par le Caravage, le tableau fait partie de cette lignée de scènes tirées de la vie de rue préférée du peintre et qui, compte tenu de la fortune du collectionneur déjà à l'époque, ont souvent été retravaillées par de nombreux artistes, considérées comme un thème stimulant et plein d'implications psychologiques.

En particulier, l'œuvre en question est attribuée au peintre français Claude Vignon (Tours 1593 - Paris 1670), vraisemblablement pour être placée pendant ses années passées à Rome, avant son retour à Paris, montrant l'interprétation magistrale de l'artiste de l'œuvre conçue par Caravage.

Après sa formation à Paris par Jacob Bunel, l'un des maîtres les plus célèbres du règne d'Henri IV, il s'installe à Rome vers 1609-1610, faisant partie de cette grande communauté de peintres français, dont Simon Vouet et Valentin de Boulogne, qui a travaillé à Rome pour étudier et s'inspirer à la fois des sujets et du système stylistique de Merisi.

Son style fusionne donc un raffinement formel et chromatique hérité des maniéristes flamands au ténébrisme d'origine caravagesque. L'utilisation savante des jeux de lumière, que l'on retrouve également dans notre toile, rappelle les œuvres de Merisi, laissant cependant inévitablement transparaître son origine française, qu'il n'abandonnera jamais dans sa peinture.

Le souci du détail est très élevé, comme on peut le voir clairement en observant les plis des vêtements, le plissage du chemisier, le velours de la veste du jeune homme et la plume qui sont magistralement rendus avec une technicité absolue. Bien qu'il s'agisse d'un tableau appartenant à la période lumineuse du Caravage, la lumière commence à créer une atmosphère théâtrale et intense. Sur le mur derrière les personnages, la lumière rasante projetée crée un éclat oblique qui anime le fond et les personnages sont mis en valeur par l'utilisation de contrastes de luminosité. Le format horizontal du tableau est idéalement divisé symétriquement en deux moitiés verticales qui interrompent la symétrie du tableau.

En bon état général, compte tenu de l'âge du tableau ; Il y a quelques petites touches éparses et quelques dévoilements de la surface picturale, avec quelques zones sans pigment.

Le tableau est vendu accompagné d'un agréable cadre du XIXe siècle.


INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES:
L'oeuvre est vendue avec un certificat d'authenticité et une fiche iconographique descriptive.
Nous prenons en charge et organisons le transport des œuvres achetées, tant pour l'Italie qu'à l'étranger, par des transporteurs professionnels et assurés.
Il est également possible de voir la peinture dans la galerie Riva del Garda, nous serons heureux de vous accueillir pour vous montrer notre collection d'oeuvres.

Contactez-nous, sans engagement, pour toute information complémentaire.

Suivez-nous aussi sur :
https://www.instagram.com/galleriacastelbarco/?hl=it
https://www.facebook.com/galleriacastelbarco/
    
Prix: 12800 €
credit
Artiste: Claude Vignon (tours, 1593 - Paris, 1670)
Epoque: 17ème siècle
Style: Louis XV - Transition
Etat: Très bon état

Matière: Huile sur toile
Largeur: encadré 113 cm.
Hauteur: encadré 94 cm.

Référence (ID): 974409
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
line

"Antichità Castelbarco" Voir plus d'objets de cet antiquaire

line

"Tableaux Scènes De Genre, Louis XV - Transition"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
line
facebook
pinterest
instagram
Antichità Castelbarco
Tableaux anciens, meubles et objets d'art
Claude Vignon (Tours 1593 - Paris 1670), La Diseuse De Bonne Aventure
974409-main-62cd80f03e30a.jpg
+39 349 4296409
+39 333 2679466 (EN)


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form