Grande pendule Style L.XV Terre cuite de Clodion XIXème flag


Description de l’antiquite :

"Grande pendule Style L.XV Terre cuite de Clodion XIXème"
Importante pendule en bronze doré de style Louis XV Rocaille sur laquelle repose un groupe en terre cuite signé Clodion. XIXème. Hauteur totale 76 cm.

Mouvement révisé et garanti un an. Sonnerie au passage des heures et des demi-heures. Réglage avance/retard à douze heures (Clé fournie). Cadran émaillé à chiffres arabes, verre de protection biseauté, aiguilles Breguet bleuies type oeil de perdrix.
Dimensions de la pendule seule, hauteur 22 cm, largeur 42 cm, profondeur 27 cm.

Grande terre cuite signée Clodion "Le triomphe de Bacchus.Epreuve d'édition en terre cuite, d'époque XIXème, signée en creux sur la terrasse Clodion.Bacchus, couronné de feuilles de vigne, est porté en triomphe par le dieu Pan (représenté ici sans sabots) auprès duquel se tient une bacchante et un putto dressant un tambourin. Restaurations à la jambe gauche et au bras gauche du putto, et aux doigts de la main droite de Bacchus. Le bout d'un orteil du pied droit du putto est manquant. Photos de détails sur demande.
Hauteur 54 cm.
https://www.proantic.com/magazine/clodion-maitre-statuettes-a-lantique/

La paire de candélabres présentée avec la pendule sur les photos est en vente dans une autre annonce de notre galerie Proantic.

Dans le mouvement du style dit «néoclassique» apparut durant la deuxième moitié du XVIIIe siècle,Claude Michel dit Clodion exécute des statuettes en terre cuite représentant des faunes, des nymphes, des bacchantes, des satyres inspirées de l’Antiquité grecque et romaine et de la mythologie, œuvres prisées par l’aristocratie et la bourgeoisie de l’époque et qui font sa réputation.
Sculpteur français (1738-1814) , Clodion est le fils de Thomas Michel et d’Anne Adam, fille deLambert Sigesbert Adam. Il fait partie d’une grande lignée de sculpteurs lorrains.
En 1755, il part pour Paris afin d’entrée en apprentissage dans l’atelier de son oncle maternel le sculpteur baroque Lambert Sigisbert Adam.En 1759, Clodion intègre l’atelier de Jean-Baptiste Pigalle (1714-1785) où il s’initie au nouveau style en vigueur la transition entre les styles rocaille et néoclassique.
Clodion se rend ensuite à Rome, élève de l’Académie de France à Rome de 1762 à 1769, il développe son goût pour la statuaire antique dont il a longuement étudié les modèles. il exécute des statuettes en terre cuite qu’il vend ensuite aux riches aristocrates de passage à Rome lors du Grand Tour.
La vogue de ce type d’objets due au succès du style grec détermine Clodion à poursuivre cette production dans son atelier à Paris. Parmi les nombreux collectionneurs à apprécier son oeuvre, il y avait le prince de Conti, le duc de Chaulnes et la duchesse de Bourbon.
En prenant comme modèles les maîtres de l’Antiquité, il crée des œuvres d’art en terre cuite et en marbre mais fait également de nombreux vases et travaux de décoration dans quelques palais parisiens.
Lorsqu’il conçoit ses figurines pour la manufacture de porcelaine de Sèvres, l’artiste associe formes et thèmes antiques à la richesse inépuisable des idées et à la joie de vivre du rococo. Parmi ses sculptures grand format existant en nombre restreint, citons avant tout la statue de marbre de Montesquieu (1779) commandée par le Roi.
Une période influencée par Pigalle dans laquelle ses sculptures souvent de petites dimensions et en terre cuite sont inspirées de la mythologie grecque. Il représente fréquemment des faunes et des satyres enlaçant voluptueusement une bacchante. C’est la période charnière entre le baroque et le néoclassicisme. Dans ces terres cuites, le thème de Bacchus ainsi que la lascivité des modelés nous ramènent au Baroque tandis que le choix des sujets directement inspirés de l’Antiquité nous annonce le Néoclassicisme naissant.
Sa seconde période est marquée par le néoclassicisme style dominant à partir de 1770. Ses sculptures se distinguent alors par des bas reliefs à l’antique, des sculptures monumentales en particulier plusieurs monuments et surtout une très importante production destinée aux arts décoratifs. Ainsi, il fournit des bas reliefs aux bronziers pour des meubles de Riesener ou de Roentgen et des pendules souvent bornes. Il fournit également des modèles en haut reliefs de vestales, faunes et bacchantes pour des candélabres et torchères.
Prix: 2800 €
Artiste: Clodion (1738-1814)
Epoque: 19ème siècle
Style: Louis XV - Transition
Etat: Bon état

Matière: Bronze et terre cuite
Largeur: 42 cm
Hauteur: 76 cm
Profondeur: 27 cm

Référence (ID): 956416
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
line

"Antiquités Alain Giron" Voir plus d'objets de cet antiquaire

line

"Pendules Anciennes, Louis XV - Transition"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
line
facebook
pinterest
instagram
Antiquités Alain Giron
Antiquaire Généraliste, Objets D'art
Grande pendule Style L.XV Terre cuite de Clodion XIXème
956416-main-629cc8400550c.jpg
02 54 97 46 00
06 07 57 86 68


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form