Ronget. E (1892-1983), Nu Assis cubiste, huile Sur Toile, Signée, Encadrée flag


Description de l’antiquite :

"Ronget. E (1892-1983), Nu Assis cubiste, huile Sur Toile, Signée, Encadrée"
Grand nu assis par Elisabeth RONGET, peintre Française d'origine allemande influencée par le cubisme d'André Lhote.

Liesbeth Bohm était une des deux filles du juge Gehheimer JustiratSalomon Bohm(1860-19426) de Graudenz (aujourd'huiGrudziądzen Pologne) et de Margarete Spanier (1876-1937) deBernbourg(de laSaxe-Anhalt). Elle a grandi et fait ses écoles principalement àHanovre.
Elle fut élève deLudwig Vierthalerà l'École des arts plastiques (Kunstgewerbe- und Handwerkerschule Hannover)et étudiante àMunichjusqu'en 1926.
"Le tempérament artistique de la jeune Liesbeth Bohm est soutenu par ses parents qui l'envoient àVienneoù elle reçoit une formation classique à l'Académie des beaux-arts. Poursuivant ses études universitaires à Berlin, Elisabeth Bohm se lie avec les peintres du mouvementDer Blaue Reiter, rejoint leNovembergruppeà partir de 1926, fréquente leBauhausdeDessau."

À Paris elle rencontre le commerçant Georges Emile Ronget originaire de Pantin avec qui elle se mariera le23 octobre 1934à la mairie du 17e arrondissement de Paris (numéro de l'acte: 1858).

L'occupationallemandefait qu'Élisabeth part s'installer enProvence en 1941. On retrouve Georges Ronget engagé dans la France Libre à Londres dèsjuillet 194010. Après laSeconde Guerre mondiale, elle renoue cependant avec les salons parisiens. Outre des nus, des natures mortes et des portraits comme ceux du mécèneCamille Renaultou de la comédienneAdrienne Servantie, son œuvre se constitue de compositions sur des thèmes intitulésLes mousquetaires,LaBelle Époque,Le cauchemar de l'oiseau (la chute d'Icare)ouLa dernière goutte d'eau pure.
EXPOSITIONS PERSONNELLES
  • The Coffee Mill Gallery, 1952, New York (The New York Times, 11 & 18 February 1952)
  • Galérie Gérard Mourgue, 1961, 57 quai des Grands-Augustins, Paris6e
  • Galerie Vercamer, 1972, 3 bis rue des Beaux-Arts, Paris6e
  • Claude Robert, commissaire-priseur à Paris,Vente de l'atelier Élisabeth Ronget,hôtel Drouot, Paris,20 octobre 1989.
  • EXPOSITIONS COLLECTIVES
  • Salon des indépendants, Paris, 1946, 1950, 1954, 1955, 195611, 195712, 1958, 1959, 1960, 1961, 1962, 1963, 1964, 1965, 1966, 196713, 1968, 1969, 197014, 1972, 1973, 1974, 1975, 1976, 1977, 1978, 1979, 1980.
  • Salon de l'Union des femmes peintres et sculpteurs, Paris, 1954, 1955.
  • Salon des Surindépendants, Paris, 1956.
  • Salon d'automne, Paris, 1957, 1958, 1969,1970, 1972, 1973, 1975, 1977, 1978, 1979.
  • Galérie Camille Renault,Cheveaux, 1972, 133 boulevard Haussmann, Paris,8e.
  • Uncovered and recovered: Women artists of the modernist tradition - Paintings from the collection of Jeri Louise Waxemberg,Sun Valley Center for the Arts[archive],Ketchum (Idaho), février-mars 1999.
  • RÉCEPTION CRITIQUE
  • «Jamais elle n'expose, jamais elle ne vend, jamais elle n'essaye de faire découvrir sa peinture. Et pourtant, quel talent! Partie de l'expressionnisme, elle évoluera tout doucement vers uncubismesans sécheresse ni austérité. Plus tard, elle se situera vers les franges de l'abstraction, avec des personnages à peine esquissés. Les lignes droites sont alors remplacées par des courbes et les couleurs s'adoucissent. Les toiles de Ronget deviennent des camaïeux de bleus, blancs, jaunes, gris...»- Françoise de Perthuis
  • «Si les conseils d'André Lhote l'amènent à une stricte et solide ordonnance linéaire, à une certaine stylisation des figures, à un cloisonnement de la toile, à des formes géométriques, le choix des couleurs vives et parfois stridentes, les distorsions dramatiques, l'éclatement des corps trahissent ses origines et nous livrent son âme inquiète. Peu à peu, les lignes souvent brisées et anguleuses des compositions d'Élisabeth Ronget font place à des courbes. L'élégance, la précision et la finesse de cette nouvelle écriture nous révèlent les ressources d'une palette affinée par les ans, les épreuves et les recherches, la puissance d'évocation, la foi et parfois la fantaisie de cette artiste slave, secrète et mystique.»- Claude Robert
  • «Le cubisme dans son aspect coloré et décoratif. Cette artiste polonaise qui a adopté la nationalité française s'est installée à Paris après avoir séjourné à Berlin pendant plusieurs années: elle a subi l'emprise toute puissante d'André Lhote.»- Gérald Schurr
  • COLLECTIONS PUBLIQUES
  • Fonds national d'art contemporain, La Haye
  • Artothèque de Puteaux
  • COLLECTIONS PRIVÉES, France, Italie, Suisse...


  • Prix: 950 €
    Artiste: Elisabeth Ronget (1892-1983)
    Epoque: 20ème siècle
    Style: Art moderne
    Etat: Bon état, cadre à restaurer

    Matière: Huile sur toile
    Largeur: 46
    Hauteur: 60

    Référence (ID): 915994
    CONTACTER L'ANTIQUAIRE
    line

    "Galerie Jeanne Bossert" Voir plus d'objets de cet antiquaire

    line

    "Tableaux Autre Genre, Art moderne"

    Antiquités similaires sur Proantic.com
    Recevez notre newsletter
    line
    facebook
    pinterest
    instagram
    Galerie Jeanne Bossert
    Galerie d'Art. Tableaux et objets d'art des XIXème et XXème siècles.
    Ronget. E (1892-1983), Nu Assis cubiste, huile Sur Toile, Signée, Encadrée
    915994-main-62319a29b9ce6.jpg
    0769000386


    *Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

    Thank you! Your submission has been received!

    Oops! Something went wrong while submitting the form