Jean-Georges Pasquet (1851-1936) La roche de Vallières Royan Didonne Charente flag


Description de l’antiquite :

"Jean-Georges Pasquet (1851-1936) La roche de Vallières Royan Didonne Charente"
Jean-Georges PASQUET
(Périgueux 1851 - 1936)
La roche isolée à Vallières - Saint Georges de Didonne
Huile sur toile
H. 24 cm ; L. 36 cm
Signée et datée 1897 en bas à droite

Provenance : Collection privée, La Rochelle

Jean-Georges Pasquet voit le jour en 1851, à Périgueux. Après une enfance périgourdine très peu documentée, le jeune artiste arrive à Paris et rejoins l'école des Beaux-Arts dont il sort lauréat quelques années plus tard. Il revient sur ses terres en 1879 pour prendre la direction de l’Ecole municipale de dessin de Périgueux, et devient également professeur de dessin des Ecoles normales de garçons et de filles.
Elève de Gustave Boulanger, Jules Lefèvre et Jean-Joseph Benjamin-Constant, le peintre pose son chevalet sur les bords de la Dordogne ou de l’Isle pour "conter quelques souvenirs" à travers des paysages réalistes remplis de douceur. Par son style, le peintre laisse paraître une grande idée à ses compatriotes, de son pays et de ses origines. On retrouve des œuvres dénudées d’artifices, représentant des habitants de la région, travaillant leurs terres ou simplement déambulant sur des chemins. Ces tableaux ou dessins de Pasquet retracent la vie du Périgord à l'aube et pendant le XXe siècle, toujours situées dans des lieux bien précis.
Il fait parti des artistes de l’Ecole de Périgueux. Cette école, un peu oubliée de l’histoire de l’art, met en avant l’héritage et l’identité des terres périgourdines. Parmi les représentants, on retrouve Jean-Louis Daniel, André Saigne, Georges Darnet, René Laforest, Roger Favard ou encore André Prugent. Ce mouvement a comme dénominateur commun une thématique qui se détache des canons de l'époque : le paysage.

L’artiste peint la Dordogne mais pas seulement. Il voyage dans la Creuse et peint les rivières et les rives auxquelles il donne vie grâce aux teintes vives et au mouvement donné à son pinceau, pour donner du relief aux paysages.
Jean-Georges Pasquet a été plusieurs fois exposé au Musée d’Art et d’Archéologie de Périgueux (MAAP), autour d’expositions nommées « L’école de Périgueux, artistes-peintres à la belle époque », en 2014 et plus récemment en 2018.

La pointe de Vallières à Saint Georges de Didonne et à quelques encablures de Royan, est un lieu régulièrement représenté à la fin du XIXe siècle et jusque dans les années 1930.
Nous connaissons de nombreuses vues du peintre Louis Cabié, avec ce même angle, par tous les temps, et dès 1890. Pasquet, lui, semblait se rendre de manière régulière dans la région puisque se trouvent des œuvres situées au port de Saint Georges, sur la plage, dans les rochers, ou même dans les terres et forêts à proximité.

Comme à son habitude, Jean-Georges Pasquet traite son sujet avec une palette vive et pointue, très contrastée dans ses détails, et surtout, laisse quelques touches de peinture bleue, très vive, donnant un petit scintillement supplémentaire à la composition. Royan se distingue parfaitement à la ligne d’horizon de la composition.
Prix: 680 €
credit
Artiste: Jean-georges Pasquet (1851-1936)
Epoque: 19ème siècle
Style: Napoleon III
Etat: Parfait état

Matière: Huile sur toile
Longueur: 24 cm hors cadre
Largeur: 36 cm hors cadre

Référence (ID): 869936
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
line

"Galerie Ars Pictura" Voir plus d'objets de cet antiquaire

line

"Tableaux Paysages, Napoleon III"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
line
facebook
pinterest
instagram
Galerie Ars Pictura
Tableaux, dessins, céramiques du Périgord
Jean-Georges Pasquet (1851-1936) La roche de Vallières Royan Didonne Charente
869936-main-61b6298ae4d27.jpg
0677369510


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form