Vénus Couchée Dans Un Paysage, Pauwels Franck Dit Paolo Fiammingo (Anvers 1540 - Venise 1596) flag


Description de l’antiquite :

"Vénus Couchée Dans Un Paysage, Pauwels Franck Dit Paolo Fiammingo (Anvers 1540 - Venise 1596)"
Pauwels Franck dit Paolo Fiammingo
(Anvers, 1540 - Venise, 1596)

Vénus allongée dans un paysage

Huile sur toile 116 x 150 cm.
Dans cadre ancien 136 x 170 cm.

L'ouvrage est accompagné d'une carte critique du Dr. Federica Spadotto

LIEN:https://www.antichitacastelbarco.it/it/prodotto/pauwels-franck-detto-paolo-fiammingo--venere-distesa

Le splendide tableau proposé voit dépeint, nu et étendu sur un tissu de brocart rouge en or parsemé de roses, une Vénus raffinée et sensuelle, dans une composition d'une profonde valeur symbolique, et aboutissant à la représentation parfaite de la femme de la Renaissance qui, comme Vénus, devient une allégorie de l'amour, de l'éros, de la beauté et de la fertilité.

La toile fait partie du prestigieux environnement artistique et culturel vénitien de la seconde moitié du XVIe siècle, dont le trait distinctif tient à sa vocation cosmopolite. Cette caractéristique, comme l'a noté le Dr Spadotto dans son étude approfondie, appartient à la même physiologie de la capitale vénitienne, à savoir être une ville distinctement commerciale située dans un point stratégique par rapport au commerce. Représenter l'un des ports les plus animés de la Méditerranée, c'était aussi assister au passage continu non seulement des marchandises, mais des hommes, des idées, des suggestions de pays lointains, qui influençaient non seulement le goût de leurs habitants, mais surtout l'art.

Cela s'est fait grâce à la circulation d'estampes, ainsi que d'exemplaires picturaux, auxquels s'ajoutent les séjours de grands artistes étrangers et, surtout, la permanence dans la capitale d'un nombre non négligeable de maîtres hollandais, flamands et allemands.

Un cas emblématique à cet égard nous vient de Pauwels Franck (Anvers, 1540 - Venise, 1596), plus connu sous le nom de Paolo Fiammingo, qui s'est établi très jeune dans sa ville natale - en 1561 un personnage inscrit à la Guilde de San Luca - et arriva à Venise en 1573. .

Il résida à Venise de 1584 jusqu'à sa mort, bien que les références stylistiques et formelles de certaines de ses œuvres aient amené les critiques à croire que les années précédentes il avait entrepris un voyage en Italie centrale, ou à Florence et à Rome, où il aurait métabolisé le vif débat culturel qui imprégnait ces villes et qui, en revanche, semblait totalement absent à Venise.

Ici Paolo sera fasciné par le sens de la couleur et par la composante atmosphérique fixée sur la toile de Jacopo Tintoretto (Venise 1518 - 1594), dont il devient collaborateur, pour subir, vers 1590, la suggestion de Paolo Caliari dit Véronèse (Vérone 1528 - Venise 1588), à la fois d'un point de vue coloristique et par rapport à des personnages guides précis.

Le tableau en question se présente comme un exemple figuratif éclairant de ce qui vient d'être évoqué, puisqu'il revisite la tradition picturale vénitienne à travers le filtre nordique, qui se greffe sur un sujet typique du répertoire de la Renaissance. Dans la Vénus au premier plan, à la physionomie typiquement véronésienne, la référence à Vénus avec organiste, cupidon et chien interprétée par Titien (Pieve di Cadore, 1488-90-Venise, 1576) et maintenant au Staatlische Museum de Berlin apparaît comme un véritable hommage au grand maître. Avec ce dernier il partage la disposition compositionnelle, avec le rideau rouge surplombant la déesse et le paysage en arrière-plan, bien que revisité dans une clé strictement nordique, selon une modalité que l'on peut retracer dans la Vénus avec un chien de Ca' Rezzonico, à Venise.

Dans cette version du thème, cependant, l'auteur est toujours lié aux diktats flamands, qui dans la grande toile à l'étude sont la synthèse complète de l'esthétique entre l'Europe du Nord et la sensibilité de la lagune. Dans les petites fleurs du premier plan et dans le décor paysager très agréable qui évoque les grands maîtres flamands, la lumière vénitienne très particulière est clairement perceptible : un véritable sceau, avec le ciel de Caliari, de la recette picturale élaborée par Pauwels. Il crée un camée lisse empreint d'élégance, de raffinement et de bonheur expressif à la fois, dans lequel la beauté féminine composée et le paysage reproduit avec soin dans le détail coexistent avec un coup de pinceau vif et vif empreint de lumière.

Le tableau est en excellent état, avec un beau cadre ancien.

L'œuvre est accompagnée d'un certificat d'authenticité photographique conformément à la loi.


Nous prenons en charge et organisons le transport des œuvres achetées, tant pour l'Italie qu'à l'étranger, par l'intermédiaire de transporteurs professionnels et assurés. Pour toute information complémentaire, n'hésitez pas à nous contacter.

Suivez-nous également sur :
https://www.instagram.com/galleriacastelbarco/?hl=it
https://www.facebook.com/galleriacastelbarco/
Prix: 28000 €
credit
Artiste: Pauwels Franck, Dit Paolo Fiammingo (anvers 1540 - Venise 1596)
Epoque: 16ème siècle
Style: Louis XV - Transition
Etat: Très bon état

Matière: Huile sur toile
Largeur: encadré 170 cm.
Hauteur: encadré 136 cm.

Référence (ID): 869906
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
line

"Antichità Castelbarco" Voir plus d'objets de cet antiquaire

line

"Tableaux Autre Genre, Louis XV - Transition"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
line
facebook
pinterest
instagram
Antichità Castelbarco
Tableaux anciens, meubles et objets d'art
Vénus Couchée Dans Un Paysage, Pauwels Franck Dit Paolo Fiammingo (Anvers 1540 - Venise 1596)
869906-main-61b623ada290c.jpg
+39 349 4296409
+39 333 2679466 (EN)


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form