Commode dit à "la Grecque "Estampillé L. PERIDIEZ - Transition flag


Description de l'antiquité :

"Commode dit à "la Grecque "Estampillé L. PERIDIEZ - Transition"
Importante commode de château dite à "la Grecque" à double ressaut central marqueté de treillages à fleurons sur les trois faces
et laissant découvrir des personnages dans des architectures sur fond de sycomore, bois de rose et bois teinté, le tout encadré de filets de grecques. Elle ouvre par deux tiroirs agrémentés d'entrées de serrures et cul de lampe en bronze doré et sommet d'un épais plateau de brèche du Languedoc.
Estampillé L. PERIDIEZ
Epoque Transition
Dimensions : 90 x 143 x 60 cm

-- PERIDIEZ Louis reçu maitre en 1764
Historique : Les Péridiez , une dynastie d'ébéniste Brice, Gérard et Louis.
Louis Péridiez, né en 1731, est le fils de Brice et le frère de Gérard, tous deux ébénistes. Il débute comme compagnon chez Nocard près de la rue de Charenton et épouse Michèle Joubert, fille de l'ébéniste du Roi " Pierre Joubert.
Reçu maître en 1764, il s'établit rue du Faubourg Saint-Antoine. Parallèlement, il s'engage dans les Gardes-Françaises, corps de soldats d'élite destiné à la protection du Roi. Vers la fin du règne de Louis XV, il cesse brutalement son activité et disparaît pour échapper à ses créanciers. Il est mentionné, quelques années plus tard, possédant un atelier à Choisy-le-Roi, où réside sa belle-sœur Marie-Catherine Joubert, veuve de l'ébéniste Jean Schneidre, ancien employé de la Couronne.
Grâce à l'influence sans doute de sa belle-famille, Louis Péridiez obtient du Garde-Meuble des commandes pour le château de Choisy. C'est pour cette raison qu'il n'est pas étonnant de trouver l'estampille de Louis Péridiez sur des meubles livrés par JoubertNotre commode est sans doute, aux vues de ses proportions et de son décor une commande spéciale pour un notable de l'époque. La composition d'une marqueterie avec des paysages dans des architectures est fort rare sur ce type de meuble.

Œuvre en rapport :
- Grande commode Transition de Louis Péridiez ( vente Marseille 1978 ) voir l'ouvrage de Pierre Kjellberg
" le Mobilier français du XVIIIe Siècle page 690 .
- Commode de forme galbée en placage de bois de violette de Louis Péridiez livrée par Joubert le 14 octobre 1765 " pour les différents besoins du service du château de Fontainebleau ". Faisant partie d'une suite de quatre, elle apparaît dans le journal du Garde-Meuble sous le n° 2375.
- Louis Péridiez secrétaire Louis XVI avec treillages de fleurons. ( Galerie Gismondi PARIS ) .
Prix : 23000 €
Artiste : Peridiez
Epoque : 18ème siècle
Style : Louis XV - Transition
Etat : Parfait état

Matière : Bois de rose
Largeur : 143
Hauteur : 90
Profondeur : 60

Référence (ID) : 863314
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
line

"Art et décoration interieur" Voir plus d'objets de cet antiquaire

line

"Commodes, Louis XV - Transition"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
line
facebook
pinterest
instagram
Art et décoration interieur
Boiseries - Mobiliers et Objets d'Art
Commode dit à "la Grecque "Estampillé L. PERIDIEZ - Transition
863314-main-61aa7cc4e3da9.jpg
06 62 68 43 67


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form