Giacomo Nani (1698 - 1755), Nature Morte flag


Description de l'antiquité :

"Giacomo Nani (1698 - 1755), Nature Morte"
Giacomo Nani (Porto Ercole, 1698 - Naples, 1755)
Nature morte
Huile sur toile, 30 x 39 cm - cadre 37 x 46 x 3,5 cm

Élève d'Andrea Belvedere et de Gaspare Lopez, Nani crée des natures mortes au cœur naturaliste, en affinité avec Tommaso Realfonso (vers 1677 - après 1743), les construisant en s'inspirant de modules compositionnels et esthétiques dérivés des œuvres de Giovanni Battista Ruoppolo (1629-1693 ) et Giuseppe Recco (1634-1695). Selon De Dominici, l'artiste était le meilleur élève du Belvédère. Le noyau le plus visible et le plus apprécié de son catalogue est composé de natures mortes de fleurs, exécutées dans un style proche de celui de Gaspare Lopez (1650 -1740), suivant un développement à tendance rococo, puis élargissant la production avec un genre nature-amortiste de goût animalier et néonaturaliste, purement XVIIe siècle. Il s'est également inspiré de la peinture de Jean Baptiste Dubisson et ses œuvres ont été demandées par de nombreux nobles de l'époque. De nombreux tableaux de l'artiste appartenaient à Charles de Bourbon et nombre de ses œuvres ont constitué la galerie de tableaux du Real Casino di Carditello. Il travaille également comme décorateur à la manufacture de porcelaine de Capodimonte, utilisant des représentations d'animaux et de natures mortes. De nombreuses œuvres conservées au musée de Capodimonte datent de 1724, telles que les toiles mentionnées dans l'inventaire de 1746 de la collection de la reine Isabelle Farnèse, aujourd'hui au palais royal de Riofrio. La première production de Nani est en effet centrée sur le thème floral, comme en témoigne la toile conservée au Musée de Capodimonte, Amphora avec des fleurs, mais aussi à Fiori (Real Academia de Bellas Artes de San Fernando, Madrid), enfin à la toile avec Vase de fleurs et assiette en céramique apparue sur le marché des antiquaires.
On trouve des fleurs et des fruits disposés en plein air entre des vases et des céramiques selon le goût dominant de la première moitié du XVIIIe siècle, des compositions variées, où dans un paysage se trouvent des vases, des amphores et des bols renversés au goût rocaille plein de fleurs, placées de manière apparemment désinvolte, il y a en réalité une étude approfondie de la structure compositionnelle des toiles. Parmi les différentes espèces florales, on peut identifier de grandes fleurs de corolle aux couleurs vives, des roses, des tulipes, des pivoines et les soi-disant «boules de neige», en alternance avec des fleurs plus petites et plus colorées. La luminosité diffuse et nette, la mise en scène scénographique, le déploiement décoratif des fleurs, indiquent une déclinaison intrinsèquement baroque, à laquelle s'ajoute le rendu matériellement corsé des fleurs elles-mêmes. Le Nani distribue judicieusement, en alternant, les zones claires et sombres afin de faire ressortir les vases par le bas et d'isoler les fleurs individuelles, mettant en valeur leurs qualités chromatiques et lumineuses brillantes. C'est d'abord une confirmation de la modernité de cette toile, construite à travers des glaçures et des épaisseurs, mais surtout avec une luminosité qui rayonne sans obstacles et sans affaissement, mouillant la surface des pétales d'irisation.
Prix : 3600 €
Artiste : Giacomo Nani (1698 - 1755)
Epoque : 18ème siècle
Style : Autre style
Etat : Bon état

Matière : Huile sur toile
Largeur : 46
Hauteur : 37
Profondeur : 3.5

Référence (ID) : 860216
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
line

"Ars Antiqua srl" Voir plus d'objets de cet antiquaire

line

"Tableaux Natures Mortes, Autre style"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
line
facebook
pinterest
instagram
Ars Antiqua srl
Antiquaire généraliste
Giacomo Nani (1698 - 1755), Nature Morte
860216-main-619faace48058.jpg
+39 02 29529057


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form