Portée De Jean-baptiste Monnoyer (1636 - 1699), Pot De Fleur flag


Description de l'antiquité :

"Portée De Jean-baptiste Monnoyer (1636 - 1699), Pot De Fleur"
Portée de Jean-Baptiste Monnoyer (Lille, 1636 - Londres, 1699)
Pot de fleur
Huile sur toile, 103/97 x 77 cm

Le profil élaboré avec des lobes alternés de cette toile jette un coup d'œil à la préciosité de la composition florale offerte au spectateur.
L'éclairage rasant coupe l'étagère en marbre de manière frontale, tombant d'aplomb devant le vase et mettant en valeur les corolles définies de fleurs qui émergent avec force d'un fond sombre théâtral. La géométrie formelle fluide qui dessine les fleurs, juxtaposées dans une syntaxe de couleur calme, ne dédaigne pas de révéler les espèces les plus recherchées : pivoines rouges alternent avec des roses, des œillets diversement rayés, des anémones aux pétales filamenteux et peut-être des centifolias. C'est précisément cette variété particulière de coupes, en accord avec la solide plasticité rythmique des corolles et le décor antique du relief sur le vase décoré, permet de rapprocher le langage artistique actuel de la culture particulière soutenue par l'écho de Jean-Baptiste Monnoyer (1636 - 1699). Monnoyer, peintre flamand de Lille, associe d'abord son nom aux cartons de tapisserie qu'il réalise pour les usines de Beauvais et des Gobelins. Plus tard, il devint un protégé de Charles le Brun qui demanda son art pour décorer le château de Marly, puis celui de Meudon. La renommée l'a emmené de l'autre côté de la Manche à Montagu House, à Londres et sous les yeux d'autres propriétaires terriens anglais. Monnoyer était un artiste éclectique et multiforme : une vraie constante dans sa nature était la solidité corsée des bourgeons et des corolles, comme le présent qui définit chaque pétale et chaque feuille. La leçon de Monnoyer s'est propagée de manière incontrôlable dans l'école et dans la descendance diversement directe qu'il a dû déterminer : à cet égard il est possible de comparer l'actuelle à deux natures de Monnoyer, l'une dernière sur le marché des antiquaires (Sotheby's, vente aux enchères du 9 janvier 1980 , n°155), l'autre dans une collection privée, qui avec plusieurs tableaux de Jean Baptiste Belin de Fontenay (Caen, 1653 - Paris, 1715), élève et gendre de Monnoyer, sont tous passés dans une collection privée (Ventes aux enchères Dorothée). Une nette uniformité dans les tons pastel oriente ces compositions vers un goût sobrement contenu, en accord avec l'intention ornementale prédominante de l'époque. Belin a également exécuté des commandes pour les résidences royales de Versailles, Compiègne et Fontainebleau, Marly et Meudon, en reproposant d'élégants bouquets de parcs fleuris, dans lesquels la beauté était grandement renforcée par la composition florale calme mais en même temps noble.
Prix : 4600 €
Epoque : 17ème siècle
Style : Autre style
Etat : Bon état

Matière : Huile sur toile
Largeur : 77
Hauteur : 103/97

Référence (ID) : 860087
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
line

"Ars Antiqua srl" Voir plus d'objets de cet antiquaire

line

"Tableaux Natures Mortes, Autre style"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
line
facebook
pinterest
instagram
Ars Antiqua srl
Antiquaire généraliste
Portée De Jean-baptiste Monnoyer (1636 - 1699), Pot De Fleur
860087-main-619f937a4eae5.jpg
+39 02 29529057


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form