objet vendu
line

Portrait de jeune princesse – Entourage de Pierre Mignard (1610 – 1695)

Portrait de jeune princesse – Entourage de Pierre Mignard (1610 – 1695) sold
photo(s) supplémentaires.

Description de l'antiquité :

"Portrait de jeune princesse – Entourage de Pierre Mignard (1610 – 1695)"
Huile sur toile ovale.
Nous retrouvons dans ce portrait une part de l’univers de celui que l’on surnomma le Romain, Pierre Mignard. Mais c’est sur la manière que nous nous attarderons pour étayer le rapprochement avec le célèbre peintre français du Grand Siècle.
Devant un lourd rideau vert, la jeune princesse pose de trois-quarts face, éclairée par une lumière frontale. Sa grâce et son visage poupin ne manquent pas de rappeler les portraits de Mademoiselle de Blois ou de Mademoiselle de Tours, tous deux de la main de Pierre Mignard et conservés respectivement au musée du Louvre et au musée de Versailles.
Sans souffrir d’aucune affèterie, notre portrait est d’un grand réalisme et la jeune princesse aux chairs immaculées est parfaitement mise en valeur par le jeu des matières et des couleurs. Vêtue d’une robe bleu vert doublée d’or et brodée de fils d’or et d’argent, notre délicieuse princesse soulève d’un geste délicat une étole de soie blanche agrafée sur les épaules.
Coiffée « à la Fontange », trois fleurs d’oranger piquées dans les cheveux, elle scrute le spectateur d’un profond regard bleu. Les fleurs d’oranger évoquent la chasteté et la pureté de notre jeune modèle.

En conclusion, ce remarquable portrait, dans son cadre d’origine en bois sculpté et doré à motif de feuilles de chêne, de glands et de fleurs, offre au regard une figure féminine traitée avec une grande sensibilité alliant charme et finesse.

Provenance : collection privée française
Dimensions : 70 x 58 cm – 91 x 78 cm avec le cadre

Pierre Mignard (Troyes 1610 – Paris 1695) est le frère de Nicolas (dit Nicolas Mignard d’Avignon), peintre lui aussi. Comme Valentin de Boulogne, Michel Dorigny, Charles Le Brun ou Eustache Le Sueur, Pierre Mignard est l’élève de Simon Vouet. Surnommé « le Romain » parce qu'il séjourne longtemps à Rome, où il partage sa carrière entre la réalisation de grandes compositions historiques et l’art du portrait dans lequel il excelle.
C’est Louis XIV qui le fait rappeler en 1657 pour lui confier la décoration de la coupole du Val-de-Grâce et de la petite galerie de Versailles. Après la mort de Charles Le Brun, il est nommé premier peintre du Roi et directeur de l'Académie de peinture. Pierre Mignard est considéré comme l’un des meilleurs coloristes de son temps et se distingue par le naturel et la vérité de l'expression de ses figures, son pinceau est moelleux et a de la grâce.

Coiffure à la Fontange : Marie-Angélique de Scoraille de Roussille, duchesse de Fontanges (1661 – 1681) fut une favorite de Louis XIV. Un jour qu'elle accompagnait le roi dans une chasse, sa chevelure enrubannée se prit dans les branches. Louis XIV trouva sa coiffure ainsi défaite "charmante". Dès le lendemain, toutes les dames de la cour adoptèrent cette nouvelle coiffure : à la Fontanges. Ainsi naquit la mode.




Voir plus d'objets de cet antiquaire

Antiquités - Tableaux portraits

CONTACTER L'ANTIQUAIRE
Recevez notre newsletter
line
facebook
pinterest
instagram

Art & Antiquities Investment
Tableaux anciens, dessins, sculptures

Portrait de jeune princesse – Entourage de Pierre Mignard (1610 – 1695)
831465-main-61518d5ec4edf.jpg
06 77 09 89 51


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form