Cabinet anversois du XVIIème siècle flag


Description de l’antiquite :

"Cabinet anversois du XVIIème siècle"
Cabinet sur pied, en placage d'écaille rouge et de filets d'os sur un bâti de chêne et de résineux. Les côtés sont marquetés de bois exotique appelé "bois perdrix", encadré de filets d'os.

Il ouvre par deux rangées de cinq tiroirs disposées latéralement, 2 tiroirs dans la partie basse, et de 2 tiroirs architecturés encadrant par le dessus et le dessous les portes centrales.

Les façades de tiroirs sont encadrées de moulures ondées dites " à guillochis" en ébène, et dépourvues de boutons de tirage. Une découpe dans la partie supérieure des tiroirs permet de venir placer la clé pour ouvrir les serrures (postérieures) et les tirer.

Les 2 portes à décors architecturaux en plein cintre sont encadrées de part et d'autres de gaines supportant, au milieu un balustre en bois doré, et latéralement des atlantes en bronze soutenant un chapiteau.

Ces 2 portes ouvrent sur un "théatre" en perspective, montrant un intérieur architecturé en miroirs encadrés de colonnes torses en bois doré avec un sol à damier; de chaque côtés, une rangée de faux tiroirs. Cette perspective nous entraine au fond vers un Cupidon peint sur bois en grisaille.

La table support, d'époque postérieure (XIXème), en bois noirci est composée de 4 colonnes torses inversées, commencant et se terminant par des bases et des amortissements en bois tourné et doré.
La ceinture de la table reprend le décor du cabinet en trompe-l'oeil (pour le bois et l'écaille rouge).
A la jonction de la table et du cabinet, se dégage une tablette marquetée de bois souligné de filets d'os et d'un étoile rayonnante en son centre.

Le XVIIème siècle, siècle d'or en Hollande et dans les Pays-Bas, voit se développer les Beaux-Arts et les arts décoratifs. Les ports comme Gand, Anvers ou encore Bruges prennent de l'ampleur et deviennent des zônes de transit très conséquentes. Le commerce d'oeuvres d'art, de produits artisanaux et l'importation de produits de luxe deviennent très importants.
A partir de 1625, les ébénistes anversois sont devenus plus novateurs et excellaient dans l'exécution de ces cabinets . Ces meubles étaient destinés au marché local composé de bourgeois, de riches marchands, d'aristocrates mais aussi au marché de l'exportation.

Travail anversois du XVIIème siècle.
Le piètement et la tablette XIXème, serrures et clés postérieures.

Hauteur: 172 cm.
Largeur: 129 cm.
Profondeur: 48 cm.

Livraison possible dans le monde entier.
Prix: 28500 €
Epoque: 17ème siècle
Style: Louis XIV - Régence
Etat: Bon état

Matière: Ecaille de tortue rouge et filet d'os

Référence (ID): 827839
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
line

"Antiquités Olivier Alberteau" Voir plus d'objets de cet antiquaire

line

"Cabinets, Louis XIV - Régence"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
line
facebook
pinterest
instagram
Antiquités Olivier Alberteau
Mobilier et Objets d'art du XVIIème, XVIIIème et début XIXème
Cabinet anversois du XVIIème siècle
827839-main-6145f5f993601.jpg
09 83 27 41 90
06 62 30 71 44


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form