Renato Bertoloni (1924-1986) La cerige, 1967 flag


Description de l'antiquité :

"Renato Bertoloni (1924-1986) La cerige, 1967"
Renato Bertoloni (1924-1986) La cerise, 1967, huile sur panneau de stuc, cm 67 x 110.
signé en haut à gauche

Exposition:
Mostra personale riassuntiva di Renato Bertoloni, Teatro Regio, Parma, 28-10-20-11-2021;
Mostra personale di Renato Bertoloni, Il Vertice galleria d'arte contemporanea, Milano, 15-02-05-03-1967

Provenance: Milano,Galleria Schettini

Il découvre sa vocation artistique enfant et s'inscrit à l'Académie de Brera où il suit les cours d'Aldo Carpi et d'Achille Funi. Il obtient la bourse Brussadelli qui lui permet de s'installer à Paris où il suit un cours de sculpture dirigé par Zadkine à l'Académie des Beaux-Arts. Il fréquente l'atelier de Severini avec qui il partage les recherches néo-cubistes qui auront une part importante dans sa formation artistique et culturelle.
Pendant huit ans, il vit hors d'Italie, peignant et exposant assidûment. Il a remporté de nombreux prix et distinctions, tant au pays qu'à l'étranger. Sa participation à l'exposition collective organisée dans les salons des « Amis de la France » aux côtés de De Pisis, Carrà, Morandi, Sironi, Campigli est importante. Il alterne ses séjours à Paris avec la participation à des expositions collectives italiennes. En 1951, il remporte le prix S. Fedele pour les jeunes artistes et en 1952, il remporte le premier prix national avec l'opéra Le joueur de balalaïka. La même année, il quitte Paris pour séjourner à Londres et au Brésil. En 1960, il remporte deux prix nationaux « Ville de Busseto » et en 1962 il rejoint le Groupe de la Galerie Bernheim à Paris. L'année suivante, la galerie elle-même organise pour lui une importante exposition personnelle. Parallèlement, il participe à l'exposition biblique organisée dans les salles du Palais Royal de Milan avec l'œuvre Lotta entre Jacob et l'Ange. En 1966, il a remporté un prix à l'exposition nationale organisée aux instituts cliniques de Milan sur le thème de la maternité. En 1967, la galerie Il vertice organise pour lui une exposition personnelle et une exposition anthologique est mise en place au Teatro Regio de Parme.
Rejetant la peinture académique, et le délicat colorisme du XIXe siècle, ses toiles se caractérisent par le grand format et l'agencement violent des couleurs pures. Comme l'artiste le déclare lui-même : "... Il est très difficile de relier d'innombrables couleurs pures dans un seul tableau, tout comme il est tout aussi difficile de résoudre une grande œuvre...".
Les critiques parlent souvent de lui. Leonida Repaci écrit : « … Dans les peintures de Bertoloni, tout ce qui est passé des impressionnistes à nos jours semble historiquement reproposé avoir la preuve que toutes les civilisations picturales ont des connexions occultes, dont les conséquences ne sont pas toujours déterminées par les prémisses. Chez Bertoloni, il y a une coexistence d'époques artistiques différentes et même opposées au fil du temps ... ".
Eva Tea, quant à elle, déclare : « … Bertoloni ne compose pas, il invente ; et son invention a des sources inattendues, que lui seul peut découvrir pour nous… ».

La peinture est en bon état.

Pour ultérieures informations n'esitez pas nous contacter.
Prix : 2000 €
Artiste : Renato Bertoloni
Epoque : 20ème siècle
Style : Art moderne
Etat : Bon état

Matière : Huile sur panneau de stuc
Longueur : 110
Hauteur : 67

Référence (ID) : 821053
CONTACTER L'ANTIQUAIRE
line

"Galleria Michelangelo" Voir plus d'objets de cet antiquaire

line

"Tableaux Scènes De Genre, Art moderne"

Antiquités similaires sur Proantic.com
Recevez notre newsletter
line
facebook
pinterest
instagram
Galleria Michelangelo
Peinture ancienne et moderne. Post-Impressionism - Second École de Paris
Renato Bertoloni (1924-1986) La cerige, 1967
821053-main-6131da92ec857.jpg
+39 035221300
+39 3755477133


*Un message de confirmation vous sera envoyé par info@proantic.com Vérifiez votre messagerie y compris le "Courrrier Indésirable"

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form